›  News 

Fitch Ratings : Les facteurs macroéconomiques à l’origine de la montée du prix des matières premières commencent à s’estomper

Le boom des prix des matières premières a été soutenu non seulement par de nombreuses contraintes du côté de l’offre, mais aussi par plusieurs facteurs macroéconomiques mondiaux, dont beaucoup commencent maintenant aujourd’hui à s’estomper.

Le boom des prix des matières premières a été soutenu non seulement par de nombreuses contraintes du côté de l’offre, mais aussi par plusieurs facteurs macroéconomiques mondiaux, dont beaucoup commencent maintenant aujourd’hui à s’estomper.

"Le marché immobilier chinois se calme, le rythme de croissance de la production industrielle mondiale ralentit, le dollar américain a commencé à se renforcer et les flux de crédit mondiaux en dollars américains s’affaiblissent", a déclaré Robert Sierra, directeur de l’équipe économique de Fitch Ratings.

En raison de la pandémie de Covid-19 et des restrictions sévères mises en place en matière de mobilité, certaines économies productrices et exportatrices de matières premières ont connu une baisse de la production, les événements climatiques extrêmes venant s’ajouter aux perturbations de l’offre. La pénurie de stocks et les contraintes liées à l’expédition ont également soutenu la hausse des prix.

Mais la hausse synchronisée des prix des matières premières entre la mi-2020 et la mi-2021 a également reflété les évolutions macroéconomiques mondiales. Il s’agit notamment du redémarrage de l’activité économique, suite à l’assouplissement des restrictions Covid-19, et du fort rebond de la production industrielle, les ménages recherchant des biens de consommation durables en plus grande quantité, stimulés par d’importantes injections fiscales et monétaires. La reprise rapide de l’économie chinoise a été tout aussi importante.

La faiblesse du dollar américain a également joué un rôle dans la flambée des prix des matières premières.

Aujourd’hui, bon nombre de ces facteurs de soutien macroéconomiques mondiaux commencent à s’estomper. Le ralentissement du marché immobilier chinois a déjà entraîné un plongeon du prix du minerai de fer, tandis que la production industrielle mondiale décélère rapidement. Les conditions monétaires étant susceptibles de se resserrer lorsque la Fed commencera à réduire ses achats d’actifs, le dollar américain a récemment commencé à se renforcer.

Fitch , 26 octobre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Selim Mehrez annonce la création de Galite Partners

Expert reconnu en ingénierie financière, l’ex-patron du Fixed Income et des dérivés actions de Natixis, précédemment passé par la Société Générale, Goldman Sachs et Morgan Stanley, lance son cabinet de conseil.

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés