Equalis Capital réalise la 1ère opération de reprise d’une entreprise par ses salariés post-loi Pacte

L’ETI vosgienne Les Zelles, aux côtés de Bpifrance, BNP Paribas Développement et d’investisseurs régionaux Caisse d’Epargne Grand Est Europe, Turenne Groupe, Groupe ILP et accompagnée par Equalis Capital, société de gestion pilote de l’opération, annonce sa reprise par le management et les salariés.

Cette opération via un FCPE de Reprise, constitue une première depuis la mise en place de ce véhicule d’investissement dans le cadre de la loi Pacte

Les Zelles, une transmission d’entreprise avec 100% des salariés actionnaires

Les Zelles, un des leaders nationaux de la menuiserie extérieure PVC et ALUMINIUM (conception, fabrication et mise en œuvre) basé à La Bresse, dans les Vosges et réalisant un chiffre d’affaires annuel de plus de 100 M€, est aujourd’hui le premier employeur des Hautes-Vosges avec un effectif de plus de 500 collaborateurs.

A partir du projet de cession souhaité par les actionnaires de l’entreprise (MBO & Co, SG CAPITAL PARTENAIRES ), l’équipe dirigeante et Equalis Capital ont co-construit un modèle d’actionnariat sur mesure permettant au management et aux salariés la reprise de l’entreprise via la mise en place d’un Fonds Commun de Placement d’Entreprise (FCPE) de reprise. Un schéma de reprise inédit en France, s’inscrivant dans une démarche de transformation en Entreprise à Mission.

L’opération a été suivie par 100% des salariés éligibles. Avec une participation au capital de plus de 35%, ces derniers sont devenus le premier actionnaire de leur entreprise. Les acteurs et les bénéficiaires de la création de valeurs dans la durée sont ainsi alignés.

C’est une première étape fondamentale dans le Projet de l’Entreprise, puisqu’elle permet, avec l’accompagnement au capital de partenaires financiers institutionnels Bpifranceet BNP Développement et régionaux (Caisse d’Epargne Grand Est Europe, EURO CAPITAL conseillée par Turenne Groupe et Groupe ILP), la construction d’un actionnariat durable et cohérent avec les objectifs stratégiques de développement, notamment dans la rénovation de l’enveloppe et la performance énergétique des bâtiments, et les ambitions portées par la Raison d’Etre et les Missions de l’entreprise, tant d’un point de vue économique et financier que sociétal, social et environnemental.

Une opération permise par la loi Pacte, et qui ouvre la voie à de futurs dossiers similaires

Ainsi, Les Zelles et Equalis Capital ont mis en place le premier FCPE de Reprise depuis la promulgation de la loi PACTE en 2019, qui a apporté plusieurs changements majeurs au dispositif. L’ensemble des leviers d’incitation à l’investissement permis par ce nouveau dispositif ont d’ailleurs été utilisés : investissement maximum de 12 mois de salaires, décote de 30%, abondement individuel, abondement unilatéral…

A l’heure où les entreprises se doivent de répondre aux enjeux environnementaux, sociétaux et sociaux tout en assumant pleinement ceux économiques et financiers, cette opération ouvre une nouvelle voie actionnariale pérenne et forte aux PME et ETI. Elle réconcilie LBO et RSE autour d’une ambition et d’une gouvernance qui, tout en renforçant sa performance, reconstruit le lien entre actionnaires, dirigeants et salariés et redéfinit la durée et le rapport de l’entreprise à la création et au partage de la valeur.

« Beaucoup de fierté et d’enthousiasme avec la réalisation de cette opération qui, plus que l’aboutissement de 2 ans de travail, réinvente notre projet d’entreprise tout en s’inscrivant dans les valeurs qui animent Les Zelles depuis 75 ans. Cette opération est à l’image de ce projet que nous allons maintenant déployer : construite collectivement avec les compétences et engagement de chacun, créatrice de valeurs, dépassant les schémas traditionnels et dont l’ambition est à la hauteur des enjeux et des responsabilités que porte l’Entreprise à Mission. Merci aux équipes Les Zelles, à nos partenaires financiers ainsi qu’à nos conseils d’avoir permis la concrétisation de cette première étape porteuse de sens et de perspective. » déclare Laurent Demasles, Président de Les Zelles.

« Cette opération dont nous sommes très fiers est la démonstration que la reprise d’une entreprise par les salariés est aujourd’hui possible, grâce aux mesures de la loi Pacte. Si les effets bénéfiques de cette loi ont été décalés par la crise, nous estimons que des dizaines de dossiers similaires pourraient intervenir chaque année maintenant que l’exemple a été donné. Plus que jamais dans la période actuelle, l’actionnariat salarié est la meilleure manière de partager la valeur de l’entreprise, car il permet aux salariés de capitaliser sur leur travail sans peser sur la compétitivité des entreprises mais au contraire en la renforçant. » ajoute Jean-Philippe Debas, Président d’Equalis Capital.

« Nous avons été particulièrement séduits par le projet porté par le management qui répond pleinement aux grands enjeux et défis du secteur. Par ailleurs, cet investissement au sein du groupe Les Zelles s’inscrit dans la droite ligne des engagements de Bpifrance en sa qualité de Banque du Climat, fortement attachée aux enjeux RSE. », ajoutent Sophie Perette et Guillaume Sever, Bpifrance.

« Nous sommes ravis de pouvoir accompagner une équipe dirigeante de qualité ainsi que l’ensemble des collaborateurs du Groupe Les Zelles dans cette opération atypique de reprise, créatrice de valeur à la fois humaine et économique, et assurant la pérennité de sites industriels sur nos territoires. », ajoute BNP Paribas Développement.

Next Finance , 31 mars

tags

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés