ENER-PACTE atteint ses objectifs de levée de fonds avec près de 3 millions d’euros

La jeune société lyonnaise Ener-Pacte, spécialisée dans l’exploitation, la sécurisation et l’optimisation des centrales photovoltaïques appartenant à des non-professionnels, vient de boucler sa levée de fonds avec, comme attendu, près de 3 millions d’euros (2,935 millions d’euros).

Les 1,2 million d’euros investis en début d’année par la société d’investissement lyonnaise JBC2, le groupe BCM ENERGY (fournisseur d’électricité grand public sous la marque "Planète Oui") et plusieurs Business Angels sont complétés par une levée de fonds de 485 000 euros sur Lita.co et par 1,250 million d’euros de crédits bancaires émanant notamment de la BPI.

« Cette levée de fonds totale de près de 3 millions d’euros confirme la pertinence du positionnement d’Ener-Pacte avec la volonté de devenir le premier gestionnaire de centrales solaires détenues par des non-professionnels en France et en Europe » témoigne Manuel Emig, Président et co-fondateur de la société.

Un plan de croissance ambitieux

Depuis sa création en 2016, Ener-Pacte a contractualisé un portefeuille représentant plus de 6 millions d’euros de revenus futurs. Elle vise désormais 100 millions d’euros d’ici 3 ans. En termes de production énergétique, cela se traduit par une progression attendue de 7 Mégawatts aujourd’hui (40 clients) à 100 Mégawatts (500 projets) à l’horizon 2022.

En ce début d’année 2020, Ener-Pacte a intégré Tenerrdis, le Cluster Energie de la Région Auvergne-Rhône Alpes et a renforcé son équipe, passant de 6 à 15 personnes. Si la crise sanitaire a engendré un léger ralentissement dans le développement commercial de l’entreprise et décalé certains recrutements, 10 nouveaux salariés devraient rejoindre l’équipe dans le courant de l’année.

Le volet R&D, sur lequel repose la technologie d’audit et d’optimisation des centrales photovoltaïques proposée par Ener-Pacte, va absorber une large part des fonds obtenus. Ceci, dans le but de pousser toujours plus loin leur capacité d’expertise et d’anticipation, et ainsi agrandir le parc sous gestion.

Devenir leader sur le marché solaire non-professionnel

Le photovoltaïque est un axe fort de la transition énergétique en France. Depuis 2008, incités par des contrats d’obligation d’achat d’électricité aux tarifs avantageux, de nombreux acteurs non-professionnels (le plus souvent des agriculteurs) ont fait le choix d’investir dans des centrales solaires.

Aujourd’hui, ces installations de première génération (2008-2013), sont soumises à des risques techniques, règlementaires et, par conséquent, financiers. L’objectif d’Ener-Pacte est de prémunir les propriétaires de ces différents risques et leur assurer la pérennité de leurs revenus.

Comment ? Grâce à une technologie exclusive, l’entreprise propose un diagnostic pointu des faiblesses techniques susceptibles d’engendrer des baisses de production. Après cet audit gratuit, Ener-Pacte prend en charge le parc photovoltaïque de son client et lui apporte les améliorations et mises en conformité nécessaires pour garantir une production optimale.

Ener-Pacte se rémunère uniquement sur la rentabilité additionnelle générée par ses interventions.

Plus de 6000 centrales solaires d’au moins 3 ans et 700m2 de surface (plus de 90Kwc) sont concernées en France. Le potentiel d’amélioration du parc s’élève à plus d’1 milliard d’euros.

Des visées internationales

Au-delà de sa phase de développement actuel sur le marché français, Ener-Pacte a l’ambition de cibler rapidement d’autres marchés à l’international. Elle peut capitaliser sur l’expérience de ses fondateurs qui comptent plus de 20 ans d’expertise dans l’énergie solaire et ont créé plusieurs sociétés dans le monde (Etats-Unis, Allemagne...).

Next Finance , 27 mai

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés