Cyclofix lève 5 millions d’euros

Cyclofix, leader de la réparation de vélo et trottinette en France, réalise une nouvelle levée de fonds de 5 millions d’euros afin d’accélérer son développement en France comme en Europe, de proposer de nouveaux services, de renforcer son réseau de partenaires et de recruter des nouveaux talents.

Après une première levée de fonds de 1 million d’euros réalisée en 2017, Cyclofix, solution urbaine et mobile de réparation de vélos et de trottinettes, est fière d’annoncer une seconde levée de fonds auprès de Decathlon et Via ID.

Accélérer le déploiement de Cyclofix en France et en Europe

Cette nouvelle étape marque un tournant dans l’histoire de la société, lui permettant d’accélérer son maillage en France, en déployant bientôt le service dans de nouvelles villes comme Rennes, Orléans, Grenoble, Montpellier ou encore Nice et d’ouvrir le service à l’étranger. Après avoir enregistré une croissance importante depuis la fin du confinement (x10 en demande de réparations), Cyclofix vise désormais des villes Européennes où la part modale du vélo pour les trajets du quotidien est importante ou en forte croissance - eg +34% de passages à vélo en zone urbaine en France par rapport à 2019 selon Vélo & Territoires, +10% de trajets à vélo à Londres selon les données de TFL ou encore à +44% de cyclistes à Bruxelles en cette rentrée 2020 selon Bruxelles mobilité.

Consolider et développer les partenariats

Cette levée de fonds permettra également à Cyclofix de consolider les partenariats déjà existants en France et en Europe : le premier avec Decathlon – celui-ci permet aux clients Decathlon d’avoir accès à des réparateurs qualifiés et itinérants pour tous types de réparations (vélos, vélos électriques et trottinettes électriques).

Le second avec Fnac/Darty qui se positionne depuis quelques années sur le segment de la mobilité urbaine en distribuant des trottinettes et vélos électriques. De cette collaboration est né le premier atelier Cyclofix au sein du magasin Fnac Ternes (Paris 17ème arrondissement) pour y faire réparer son engin de mobilité douce.

Cyclofix va également développer de nouveaux partenariats pour l’entretien et le service après-vente avec plusieurs marques qui investissent la micro-mobilité comme Angell, Cowboy ou Fuell.

Assurer le déploiement de Cyclofix et proposer de nouveaux services

Enfin, ces capitaux permettront à Cyclofix d’étendre son réseau de réparateurs indépendants, de recruter de nouveaux talents pour animer ce réseau, et d’innover en créant de nouveaux services pour favoriser l’usage des mobilités douces.

Cyclofix se réjouit du soutien de ses partenaires pour la micro-mobilité, bénéfique pour les grandes villes de France et leurs habitants comme l’explique Alexis Zerbib, CEO de Cyclofix : « Le transport en ville n’a jamais connu autant de mutation qu’aujourd’hui, la demande de réparation explose et cette levée de fonds va permettre à Cyclofix de déployer tous les moyens nécessaires en France et bientôt en Europe pour répondre aux mieux aux attentes des clients. ».

« L’objectif de ce partenariat est avant tout de renforcer la satisfaction de nos clients en leur proposant une nouvelle expérience. Jusqu’à maintenant, les réparations des vélos sont possibles en magasin ou dans nos différents ateliers dédiés à cela. Dorénavant, grâce au partenariat entre Cyclofix et Decathlon, nous allons pouvoir proposer un service de réparation sur mesure, au plus proche du besoin. Le client pourra être dépanné chez lui, sur son lieu de travail ou lors de ces trajets quotidiens » ajoute Herman Van Beveren - Responsable développement vélo ville chez Decathlon.

« La maintenance est un maillon essentiel au développement des micro-mobilités. Cyclofix conjugue son excellence opérationnelle à une grande exigence de la satisfaction client, combo gagnant pour être l’acteur de référence du secteur. Via ID a participé au premier tour de table en 2017 et nous sommes très heureux de renouveler notre confiance dans Cyclofix et d’accueillir à nos côtés Décathlon pour piloter au mieux cette nouvelle phase de croissance. » conclut Maureen Le Baud - partner chez Via ID.

Next Finance , 21 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés