›  News 

Catella, en partenariat avec Elithis lance le premier fonds résidentiel à impact « à énergie positive » au monde pour investir dans les Tours Elithis

La société berlinoise Catella Residential Investment Management (CRIM) lance le premier fonds résidentiel à impact « à énergie positive » au monde. Il investira un montant prévu de 500 millions d’euros dans l’acquisition de tours Elithis conçues pour produire plus d’énergie que le bâtiment et les locataires n’en consomment.

Ces tours, développées par Elithis Groupe, alliant les expertises d’’ingénieriste du bâtiment durable et celles de développeur immobilier, offrent à la fois une neutralité carbone pendant leur exploitation et des loyers abordables grâce à la suppression presque totale des factures d’énergie à usage domestique augmentant ainsi le pouvoir d’achat annuel de chaque ménage.

Le nouveau « Catella Elithis Energy Positive Fund » (CEEPF), est qualifié de fonds à impact « vert foncé », le niveau le plus élevé, selon l’article 9 du règlement de l’Union Européenne sur la transparence des informations financières durables (SFDR). Les premiers Bâtiments à Énergie Positive du Fonds se situent à Bordeaux, Clermont-Ferrand et Nancy. Une vingtaine de sites supplémentaires ont été identifiés comme par exemple dans les villes de Mulhouse, Brest ainsi que dans la région francilienne. D’autres villes européennes sont ciblées en Allemagne, au Pays-Bas et au Royaume-Uni dans le cadre d’un vaste programme d’investissement sur 10 ans pour un volume d’investissement total de 2 milliards d’euros pour l’acquisition de 100 tours Elithis à travers l’Europe.

Xavier Jongen, Directeur Général, CRIM, a déclaré : « Notre nouveau fonds à impact en partenariat avec Elithis est une première mondiale pour Catella. Ces tours dépassent l’objectif du zéro carbone net de l’UE pour 2050 sur le plan opérationnel en utilisant dès aujourd’hui des technologies qui les rendent à énergie positive dès leur achèvement tout en étant à coûts standards de construction. Les résidents bénéficient d’une réduction substantielle ou d’un effacement de leurs factures d’énergie à usage domestique ce qui rend les loyers effectifs des appartements plus abordables que ceux du reste du quartier (environ 5 % à 10 % de moins en moyenne). Cela est particulièrement pertinent avec la flambée des prix de l’énergie en Europe. Les tours Elithis sont la « référence en matière de décarbonation et d’équité sociétale du futur » pour le marché européen de l’investissement résidentiel. Avec ce nouveau fonds nous souhaitons réunir des investisseurs qui partagent les mêmes idées que Catella.. Le Fonds pourrait être un catalyseur pour la transformation durable de nos villes ».

Catella Residential IM a déjà investi dans l’acquisition de deux tours Elithis à énergie positive à Saint-Etienne et à Dijon ; la première pour le compte de son « fonds résidentiel européen Catella III » et la seconde avec un mandat institutionnel.

Chaque tour Elithis intègre astucieusement la production d’énergie solaire en recouvrant le toit et une partie de ses façades de panneaux photovoltaïques (BIPV). Elle s’appuie aussi sur des principes bioclimatiques tels que l’optimisation de la surface du bâtiment pour limiter les déperditions de chaleur en hiver, capter les rayonnements du soleil en toutes saisons pour maximiser les gains d’énergie solaire et la gestion des températures intérieures grâce à des écrans solaires automatisés et des systèmes de ventilation naturelle. L’objectif est de réduire les coûts et l’impact environnemental. Mais c’est « le facteur humain » qui amène vraiment le modèle Elithis à de nouveaux niveaux de durabilité environnementale. Les résidents peuvent en effet contrôler la température de leur logement grâce à une application intelligente, « smart App « Aladhun » » développée par Elithis, qui leur donne des conseils personnalisés pour optimiser leur consommation. La psychologie comportementale entre alors en jeu, les locataires peuvent minimiser leurs factures d’énergie et gagner une prime annuelle, versée grâce à la vente de l’électricité excédentaire de l’immeuble au réseau, en gérant l’efficacité énergétique de leurs logements. Cela permet de surmonter le problème fondamental de l’immobilier résidentiel, qui est la plus grande source d’émissions de carbone au niveau mondial en termes d’exploitation et de construction. Les utilisateurs peuvent grâce à ce dispositif considérer leur logement comme une source de profit et donc adapter leur comportement pour maximiser l’efficacité énergétique et ainsi accroître leur pouvoir d’achat.

Thierry Bièvre, Président & Fondateur, Elithis Groupe, ajoute : « Notre modèle de conception des Tours Elithis conjugue pour la première fois, neutralité carbone et production d’énergie 100% EnR avec le maintien de loyers abordables, sans affecter les rendements des investisseurs, afin que tout le monde y gagne et notre planète avec. Ce modèle fournit une solution ESG évolutive à l’échelle mondiale pour faire face aux deux plus grandes crises majeures de notre époque : le dérèglement climatique et l’aggravation des inégalités sociales qui s’accentuent de plus en plus au travers d’événements dévastateurs ou géopolitiques. Notre partenariat avec Catella dans ce nouveau fonds à impact offre aux investisseurs la possibilité de prendre une longueur d’avance dans l’immobilier résidentiel avec cette nouvelle classe d’actifs. La solution que nous formulons est d’autant plus impactante qu’elle s’adresse directement ou indirectement aux 8 milliards d’humains qui peuplent notre terre. »

La première tour résidentielle à énergie positive au monde, reproductible, a été développée par Elithis à Strasbourg, en France en 2018. Depuis 4 ans d’exploitation, elle a atteint un excédent annuel moyen de production d’énergie de 8% sur la consommation. Cette performance permet en moyenne à un ménage français d’économiser 1 600 € par an en facture d’énergie. En extrapolant à chaque bien locatif en France, Catella estime que les économies totales seraient équivalentes à l’ensemble du budget français de l’éducation, c’est à dire 6% du PIB français, soit environ 145 milliards d’euros en 2021.

Jan Vanhoutte, Directeur Général, Vistra Fund Management, précise : « Nous sommes ravis de travailler à nouveau avec Catella en qualité de gérant de fonds d’investissement alternatifs (AIFM) et de fournir tous les services réglementaires tels que la distribution, la valorisation, la gestion de portefeuille et de risque sur un produit de développement immobilier ESG ambitieux et innovant. Le nouveau fonds d’impact de Catella, en partenariat avec le Groupe Elithis, répond aux défis du changement climatique et au besoin croissant de logements abordables dans les villes grâce à une conception révolutionnaire à énergie positive. Cette conception neutre en carbone est l’avenir de l’habitat résidentiel abordable et durable en Europe et est reproductible et évolutive, offrant une solution ESG au niveau mondial. Vistra se félicite de cette initiative, car elle s’aligne pleinement sur nos valeurs d’entreprise « Faire ce qui est juste », tout en permettant aux investisseurs de déployer des ressources dans le cadre d’une transition accélérée vers l’investissement durable, conformément à la réglementation européenne. »

Next Finance , 21 mars

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Le Secours Catholique lance le contrat d’assurance-vie Kaori.vie ainsi qu’une association d’épargnants

Le Secours Catholique-Caritas France annonce le lancement de Kaori, première association d’épargnants responsables et solidaires créée à l’initiative d’une association d’intérêt général, et de son contrat d’assurance-vie engagé (...)

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés