›  News 

BlackRock Real Assets annonce l’acquisition de solarZero, la leader néo-zélandaise des services d’énergie solaire

solarZero est le premier investissement de BlackRock Real Assets en Nouvelle-Zélande et son premier investissement dans l’énergie solaire résidentielle en Asie-Pacifique

BlackRock Real Assets annonce qu’un de ses fonds sous gestion a fait l’acquisition de solarZero, un acteur majeur du secteur des batteries solaires et intelligentes basé en Nouvelle-Zélande.

Dans le cadre de cette acquisition [1], BlackRock Real Assets a l’intention d’engager plus de 100 millions de dollars néo-zélandais de capital au cours des trois prochaines années pour accélérer la croissance de la plateforme technologique solaire et de batterie de solarZero.

Fondée en 2008, solarZero est l’un des principaux fournisseurs de panneaux solaires et de batteries intelligentes pour les bâtiments résidentiels, commerciaux et communautaires en Nouvelle-Zélande. solarZero vise à rendre l’énergie solaire à bas coût plus accessible pour les Néo- Zélandais en fixant des frais mensuels fixes pour les services solaires, sans frais d’installation initiaux pour le consommateur.

solarZero permet aux Néo-Zélandais de réduire leur empreinte carbone et d’économiser sur leurs factures d’électricité face à la croissance et à la volatilité des coûts de l’énergie [2].

solarZero a installé 8500 systèmes solaires sur des maisons et des entreprises néo-zélandaises, soit plus que toute autre entreprise en Nouvelle-Zélande.

À ce jour, les 8 500 clients de solarZero ont bénéficié d’économies combinées s’élevant à de 4,5 millions de dollars néo-zélandais sur leur facture d’électricité. De plus les clients de solarZero ont pu stocker des milliers d’heures d’électricité de secours utilisables lors de pannes. Ces gains ont contribué à la réduction de près de 10 950 tonnes d’émissions carbone et a fourni plus de 89 GWh (gigawatt par heures) d’énergie solaire en Nouvelle-Zélande [3].

Le système solarZero est contrôlé, dirigé et connecté comme une centrale électrique virtuelle (Virtual Power Plant - VPP) - un réseau de panneaux solaires et de batteries intelligentes - qui fournit efficacement une alimentation électrique supplémentaire quand et où cela est nécessaire pour soutenir le réseau électrique. L’énergie solaire générée dans chaque maison fournit non seulement son l’électricité, mais alimente également le réseau électrique en cas de production excédentaire. Ce faisant, la plateforme solarZero partage l’énergie produite avec l’ensemble de la communauté, garantissant ainsi que l’offre et la demande d’énergie sont gérées afin d’augmenter la résistance globale du réseau électrique en Nouvelle-Zélande.

La Nouvelle-Zélande s’est fixée comme objectif de produire de l’électricité à partir de 100 % d’énergies renouvelables d’ici 2035 et de devenir une économie neutre en carbone d’ici 2050. Le taux de pénétration de l’énergie solaire résidentielle étant actuellement de 2 % [4] et la demande d’électricité allant doubler en Nouvelle-Zélande d’ici à 2050, il existe un besoin évident et immédiat d’énergie solaire résidentielle supplémentaire pour atteindre cet objectif.

L’Asie-Pacifique est la première région pour l’énergie solaire sur les toits, qui représentait 41 % de la capacité mondiale en 2021 et constitue une opportunité d’environ 4 000 milliards de dollars américains d’ici 2050 [5]. solarZero a l’intention de devenir un fournisseur mondial de services solaires et prévoit de s’étendre sur plusieurs marchés de l’Asie-Pacifique, en se concentrant à court terme sur l’Australie, ainsi que sur le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, Singapour et au-delà.

Charlie Reid, co-responsable de BlackRock Climate Infrastrcture pour l’Asie-Pacifique, a déclaré : « La Nouvelle-Zélande est largement reconnue comme étant un leader mondial en matière d’énergie renouvelable et du financement de la transition énergétique, et nous sommes heureux de réaliser notre premier investissement sur ce marché ».

« Notre action en Nouvelle-Zélande témoigne de l’engagement de BlackRock à investir dans des marchés attrayants, et ce dans le cadre de nos efforts pour offrir à nos clients un flux d’opportunités d’investissements dans le secteur de la transition. »

« solarZero est un pionnier mondial, et nous sommes impatients de soutenir son expansion sur d’autres marchés d’Asie-Pacifique tout en accélérant la transition net zéro de la Nouvelle-Zélande. »

Andrew Booth, PDG et fondateur de solarZero, a déclaré : « Les Néo-Zélandais veulent une énergie propre et résiliente. L’investissement et le soutien de l’équipe BlackRock ClimateInfrastructure nous permettront d’augmenter rapidement notre échelle, de développer notre réseau de services énergétiques et d’accélérer la transition vers un avenir énergétique 100 % propre. »

« D’ici 2030, 50 % de l’énergie mondiale sera produite dans la région Asie-Pacifique. La fenêtre pour prévenir les pires impacts de la crise climatique se referme rapidement, et le couple énergie solaire - stockage est l’un des rares chemins vers la sécurité énergétique, la stabilité des prix de l’électricité et une planète vivable. »

« Nous devons agir de toute urgence et l’accès au réseau mondial de BlackRock ainsi que l’expertise des équipes de BlackRock dans le domaine des infrastructures climatiques nous apporteront le soutien dont nous avons besoin pour faire de nos installations solaires une solution mondiale ».

Andrew Landman, responsable de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie chez BlackRock, a déclaré : « Cet investissement témoigne de l’engagement indéfectible de BlackRock à soutenir la région dans sa transition régulière vers le net zéro ».

« Nous nous réjouissons à l’idée de soutenir solarZero dans ses ambitions pour aider de plus en plus de Néo-Zélandais à avoir accès à l’énergie solaire à faible coût et, ce faisant, à apporter une contribution significative et plus large à la transition de l’économie néo-zélandaise. »

L’investissement dans solarZero élargit le portefeuille d’infrastructures climatiques de BlackRock Real Assets dans la région Asie-Pacifique, après ses récents investissements dans le développeur australien d’énergie de batterie, Akaysha, la société taïwanaise d’énergie solaire, New Green Power, les développeurs coréens d’énergie renouvelable, KREDO et Brite Energy Partners, et le fournisseur australien de charge de VE, JOLT, qui a récemment été lancé en Nouvelle-Zélande ».

Next Finance , 29 septembre

Notes

[1] L’investissement est soumis à diverses conditions, notamment l’approbation de l’Overseas Investment Office (OIO) et de la High Court en ce qui concerne le plan d’arrangement proposé.

[2] D’après le ministère néo-zélandais de l’innovation commerciale et de l’emploi, les coûts énergétiques ont augmenté de 118 % au cours des 20 dernières années

[3] Données de solarZero

[4] Données du consultant en marché, ANSA

[5] Données de Precedence Research, juillet 2022

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Le Secours Catholique lance le contrat d’assurance-vie Kaori.vie ainsi qu’une association d’épargnants

Le Secours Catholique-Caritas France annonce le lancement de Kaori, première association d’épargnants responsables et solidaires créée à l’initiative d’une association d’intérêt général, et de son contrat d’assurance-vie engagé (...)

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés