BLOOM AT WORK boucle un premier tour de table d’ 1 million d’euros pour booster l’épanouissement au travail

La start-up lève 1million d’euros auprès de SIDE Capital pour accélérer le développement de son ou%l de mesure du bien-être au travail et soutenir sa croissance en France et en Europe

Bloom at Work, l’entreprise française spécialisée dans la mesure et l’amélioration du bonheur au travail, annonce une levée de fonds de 1 000 000 euros. SIDE Capital, l’investisseur qui a participé à ce tour de table, entend soutenir Bloom at Work dans le développement de son outil d’analyse du bien-être et de ses solutions proposées aux collaborateurs en entreprise. Avec cet apport, la start-up compte également renforcer sa croissance en France et en Europe et doubler ses effectifs d’ici fin 2019.

Le bien-être, une question de mesure

La meilleure façon d’améliorer le bien-être au travail est d’interroger directement les premiers concernés : les collaborateurs, qu’ils soient RH, employés, dirigeants, managers… C’est à parRr de ceSe convicRon que Bloom at Work a été créée en 2016 pour établir une méthodologie et concevoir une soluRon qui favorise les échanges autour du bien-être au travail et accompagne son amélioraRon. Des quesRonnaires simples et ludiques sont envoyés à tous les collaborateurs pour mesurer et améliorer la qualité de vie au travail sur différentes thémaRques : ambiance générale, esprit d’équipe, feedback, fierté d’appartenance à l’entreprise, etc.

Analysées par Bloom at Work, les données recueillies par cet ouRl permeSent de développer des acRons concrètes et ainsi d’accompagner de façon personnalisée les équipes pour améliorer leur épanouissement. A l’heure actuelle, la start-up sonde chaque semaine plus de 10 000 collaborateurs et a déjà accompagné près de 50 entreprises de différents secteurs telles que Sanofi, L’Oréal, SNCF, Orange, My LiSle Paris ou encore Le Slip Français.

« La motivation et la fidélisation des collaborateurs sont un facteur clé de croissance pour les entreprises. Cette levée de fonds va nous permettre de développer notre solution technologique et d’améliorer encore notre coaching personnalisé. Notre objectif est d’accompagner les entreprises qui souhaitent offrir plus de bien-être au travail pour sortir leur épingle du jeu dans un contexte de guerre des talents et d’attentes accrues des collaborateur, » déclare Charles de Fréminville, co-fondateur de Bloom at Work

Le bien-être au travail : vecteur de performance au sein de l’entreprise

Pour 59 % des salariés français, le bien-être est devenu un véritable enjeu au travail. Un point qui se confirme avec l’avènement des Chief Happiness Officers, dont la présence dans les entreprises est un signal fort aujourd’hui pour les collaborateurs, comme pour les demandeurs d’emploi.

Accroître l’efficacité, simplifier les processus, développer sa créativité… l’instauration d’une politique d’amélioration du bien-être demande du temps et suppose d’engager toutes les parties prenantes d’une entreprise. « La meilleure façon d’agir sur le bien-être au travail est de donner la légitimité et les moyens aux premiers concernés : les collaborateurs », précise Charles de Fréminville.

Next Finance , 15 novembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés