BGV lève son quatrième fond et développe ses activités en France et en Europe

Suite au closing de son fonds BGV4 pour un montant de 110 millions de dollars, Benhamou Global Venture (BGV) accélère ses activités en France et son développement en Europe. C’est pour renforcer cette ambition que BGV accueille Patrick Nicolet, ancien Membre Exécutif du Comité de Direction Générale et CTO de Capgemini...

Suite au closing de son fonds BGV4 pour un montant de 110 millions de dollars, Benhamou Global Venture (BGV) accélère ses activités en France et son développement en Europe. C’est pour renforcer cette ambition que BGV accueille Patrick Nicolet, ancien Membre Exécutif du Comité de Direction Générale et CTO de Capgemini, au sein d’une équipe d’investissement constituée de six experts français. Sarah Benhamou (pionnière dans l’investissement en France sur des projets cherchant à se développer outre-Atlantique) et Romain Lenoir travaillent d’ores et déjà sur le terrain.

La thèse d’investissement de BGV repose sur trois valeurs principales : une expertise éprouvée et un déploiement de grande envergure en capitaux humains et financiers ; un positionnement, une vision et des investissements transfrontaliers ; et finalement un concept unique — l’Entreprise 4.0 — qui leur permet de cibler des startups innovantes natives du cloud combinant intelligence artificielle, automatisation et gestion des données. Alimenté par leur réussite outre-Atlantique et leur conviction que l’Europe – et particulièrement la France – regorge d’opportunités en matière d’innovations technologiques, ce retour aux sources s’impose comme une évidence pour BGV et ses deux dirigeants : Éric Benhamou, émigré dans la Silicon Valley pour créer Bridge Communications et prendre la présidence de 3Com et de Palm Computing et Éric Buatois, passé par Hewlett Packard, Texas Instruments et Sofinnova Ventures.

BGV a déjà investi et aidé plusieurs sociétés françaises telles que Platform.sh, Scalefast et Madkudu à s’étendre à l’international. Plus récemment, Zelros, une startup spécialisée dans le développement de solutions basées sur l’intelligence artificielle à destination des assureurs, a ouvert son siège outre-Atlantique avec des recrutements clés quelques mois après avoir accueilli BGV au sein de son Conseil d’Administration. Patrick apportera à l’équipe une expérience unique pour aider ces entreprises à devenir des leaders mondiaux, grâce à son expertise des logiciels d’infrastructure et de la cybersécurité.

« Structurer nos activités européennes à Paris était pour nous une évidence. D’abord parce que nous sommes français, mais également parce que nous disposons d’un réseau d’investisseurs important dans l’hexagone. Nous sommes convaincus que de plus en plus de licornes seront créées en dehors des États-Unis. Néanmoins, elles auront besoin à un certain moment d’être connectées à la Silicon Valley. Notre mission est d’aider les entrepreneurs français à s’implanter aux US grâce à une dizaine de Partners BGV basés là-bas qui mobilisent leurs expériences opérationnelles et ouvrent de nombreuses portes avec leurs réseaux sur place », explique Éric Benhamou, fondateur et Président de BGV.

« Aux côtés notamment de Sarah Benhamou et Romain Lenoir, je m’associe à BGV pour travailler au sourcing et à l’accompagnement des entreprises qui, demain, déploieront leurs activités outre-Atlantique pour devenir des leaders mondiaux. Mon expérience comme CTO de Capgemini puis comme entrepreneur avec Linebreak Capital, m’a convaincu que l’Europe – et particulièrement la France – est une terre d’excellence en matière d’innovation. Cet écosystème représente donc une opportunité de taille pour développer les activités de BGV dans l’hexagone et placer l’entreprise sur le devant de la scène européenne. », Patrick Nicolet, Operating Partner BGV. »

Next Finance , Décembre 2021

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés