Axibio lève des fonds pour démocratiser la valorisation des biodéchets

Les biodéchets font l’objet d’une réglementation qui impose leur valorisation sous forme de biogaz et/ou de compost. Celle-ci nécessite en amont la mise en place d’un tri à la source de qualité, d’une collecte séparée et d’un pré-traitement.

Pour répondre à ces enjeux, la startup Axibio conçoit et commercialise des solutions innovantes de collecte et traitement des biodéchets entièrement made in France. Pour accélérer son développement, Axibio ouvre son capital aux investisseurs particuliers et recherche 680K€ sur la plateforme Sowefund.

VALORISATION DES BIODÉCHETS, UN ENJEU SOCIÉTAL

En France, nous produisons près de 12 millions de tonnes de biodéchets par an, à l’origine de pollutions diverses (émanations de gaz à effet de serre, lixiviats...) et d’un important gaspillage alimentaire. Ces déchets organiques constituent pourtant une ressource encore trop peu exploitée, permettant de produire du biogaz, de la chaleur ou encore du compost riche en nutriments.

C’est pour cela que la réglementation européenne traduite en droit français impose la collecte sélective et la valorisation de ces biodéchets dans des unités de traitement biologique. Ce dispositif législatif concerne, depuis 2016, les acteurs économiques générant plus de 10 tonnes de biodéchets par an, mais il sera étendu à l’ensemble de la population d’ici 2024 au plus tard.

Or aujourd’hui, seulement 7% des particuliers ont accès à une solution de collecte séparée des biodéchets : car celle-ci est souvent complexe à mettre en place, les systèmes de collecte existants sont mal adaptés à ce type de flux, les erreurs de tri – inévitables – sont un problème pour les unités de valorisation (méthanisation, compostage), la traçabilité des biodéchets exigée par la réglementation est lourde à mettre en œuvre...

Les acteurs soumis à la réglementation (professionnels et collectivités locales) sont donc à la recherche de solutions innovantes et efficientes.

AXIBIO, UNE SOLUTION DIGITALE & INNOVANTE

Axibio a mis au point des solutions pour les entreprises et les collectivités locales.

L’entreprise a conçu des équipements capables de compacter les biodéchets et d’en corriger les erreurs de tri pour produire une pâte énergétique conforme aux attentes des producteurs de biogaz et des agriculteurs amenés à utiliser les fertilisants (issus de la méthanisation) dans leurs champs.

Ces équipements, dotés d’un système de pesage embarqué, sont connectés à une infrastructure informatique, également conçue par Axibio, qui permet de :

  • Gérer les documents administratifs et règlementaires ; - Piloter la logistique ;
  • Produire des indicateurs sur les pertes alimentaires et la valorisation énergétique / agronomique des biodéchets ;
  • De bâtir, in fine, une comptabilité environnementale.

Axibio est aujourd’hui un des rares acteurs du marché à proposer une traçabilité complète des biodéchets, une gestion automatisée, digitale, fiable et continue des données de collecte grâce à ses machines innovantes, protégées par 3 brevets.

UNE LEVÉE DE FONDS PARTICIPATIVE SUR SOWEFUND

Lauréat du programme French Tech Emergence & de plusieurs concours (Do- capost French IOT, Trophées des services innovants, ...), membre de Ternerrdis (pôle de compétitivité dédié aux énergies renouvelables), incubé à Paris&Co, Axibio recherche actuellement 680K€ sur la plateforme Sowefund afin de :

  • Commercialiser : mettre en place une force de vente par le recrutement de profils commerciaux ;
  • Animer : déployer des opérations marketing ciblées et développer son réseau de partenaires prescripteurs et distributeurs ;
  • Innover : finaliser les développements actuels, poursuivre la R&D afin de maintenir son avance technique et proposer de nouvelles fonctionnalités, et structurer son équipe technique grâce au recrutement d’un ingénieur et de sous-traitants pour la maintenance ;
  • Sécuriser : déposer de nouveaux brevets et étendre ceux déjà existants.

Next Finance , 12 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés