›  News 

Au terme de son 1er closing, le fonds idi EM IV compte plus de 100 millions USD d’engagements

Le fonds idi EM IV offre à ses investisseurs une exposition diversifiée et sécurisée sur les grandes zones émergentes (Asie, Afrique et Amérique latine) avec une stratégie de capital-développement centrée sur les secteurs liés à la consommation des classes moyennes, sans recours à de l’endettement.

Le montant des engagements collectés au 31 octobre 2019 s’élève à 103 millions USD, provenant d’investisseurs institutionnels et privés européens.

idi Emerging Markets Partners annonce avoir réalisé le 31 octobre le premier closing de son fonds idi EM IV. Au terme de cette première phase de souscriptions, le montant des engagements collectés s’élève à 103 millions USD, provenant exclusivement d’investisseurs institutionnels et privés européens.

Le fonds, qui suit la même stratégie que celle de son prédécesseur, offre à ses investisseurs une exposition diversifiée et sécurisée sur le marché du capital-développement dans les grandes zones émergentes (Asie, Afrique et Amérique latine). Son déploiement se fera à 50% via des investissements directs et à 50% via des investissements dans des fonds locaux, offrant une performance attractive avec un niveau de risque modéré et maitrisé.

« Nous sommes fiers de retrouver dans ce tour de table nos grands investisseurs historiques, dont l’idi et FFP, ainsi que d’accueillir de nouveaux partenaires comme BNP Paribas Cardif. Nous les remercions pour leur confiance au cours de cette première étape », indique Julien Kinic, Managing Partner d’idi Emerging Markets. « En reposant sur la croissance structurelle des pays émergents, notre thèse d’investissement suscite un intérêt croissant de la part d’investisseurs institutionnels. Ces derniers recherchent en effet de plus en plus des véhicules qui proposent non seulement du rendement, dans un contexte de taux d’intérêt négatifs, mais également une véritable diversification et une décorrélation par rapport aux marchés mûrs », explique-t-il.

Investir sur la croissance des classes moyennes émergentes

Idi EM IV investit dans des PME de croissance, sans recours à l’endettement. Il cible principalement les secteurs liés à la consommation des classes moyennes émergentes (produits de grande consommation, logistique, santé, éducation, services aux personnes, etc.), bénéficiant à la fois d’un effet démographique et de la convergence des modes de consommation. À titre d’illustration, les sociétés du portefeuille du fonds idi EM III ont enregistré une croissance annualisée du chiffre d’affaires de 26%, au 30 juin 2019.

« Les marchés émergents sont un formidable bassin de croissance à long terme avec une croissance quasi-exponentielle de la classe moyenne. Sur la base de notre expérience et de notre réseau global sur ces marchés, nous parvenons à y déceler des entreprises capables d’adresser les mutations démographiques, socio-économiques et sociétales que traversent les nouvelles classes moyennes de ces régions. À titre d’exemple, l’essor des ‘millenials’ et la digitalisation des modes de consommation sont des phénomènes à l’œuvre dans certains pays d’Asie, d’Afrique ou d’Amérique latine, dont bon nombre d’entreprises locales tirent parti » affirme Abderahmane Fodil, associé en charge du développement.

Un flux d’affaires important et prometteur

Fort de ses 11 années d’expérience, idi Emerging Markets Partners dispose d’un réseau établi important lui permettant d’avoir accès à des opportunités d’investissement nombreuses et attractives.

« Grâce à ce premier closing, nous allons pouvoir entamer le déploiement du fonds IV rapidement. Nous prévoyons de conclure une à deux opérations d’ici la fin de l’année », précise Elyes Bahri, associé en charge des opérations. « Nos processus d’analyse des opportunités d’investissements étant éprouvés et adaptés à nos marchés, nous avons les moyens d’une sélection rigoureuse : 2 à 3 opérations par an sur plus de 200 dossiers reçus. Notre sélectivité des dossiers, intégrant également une revue rigoureuse des aspects ESG, est une source de rendement autant qu’un gage de protection du portefeuille » ajoute-t-il.

Un objectif de levée à 300 millions de dollars

L’objectif de la levée de fonds en cours est de 300 millions USD au total. L’équipe d’investissement prévoit un déploiement sur 5 ans avec entre 12 et 15 investissements d’un ticket moyen de 20 millions USD.

Next Finance , Novembre 2019

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés