›  News 

Afin d’atteindre la neutralité carbone de son portefeuille d’investissements d’ici 2050, CNP Assurances se fixe de nouveaux objectifs ambitieux à horizon 2025

Ayant déjà dépassé deux de ses trois principaux objectifs dans la lutte contre le réchauffement climatique, CNP Assurances se fixe des objectifs à horizon 2025 alignés avec les connaissances scientifiques actuelles.

« Pour lutter contre le réchauffement climatique, nous avons besoin d’actions et non plus de discours. CNP Assurances et les autres investisseurs de la Net-Zero Asset Owner Alliance prennent aujourd’hui des engagements climatiques décisifs pour entraîner l’ensemble de l’économie vers une trajectoire à 1,5°C conforme à l’Accord de Paris. » explique Antoine Lissowski, Directeur général de CNP Assurances.

Bilan des objectifs climatiques actuels

Depuis 2015, CNP Assurances s’est fixée des objectifs chiffrés ambitieux pour contribuer à limiter le réchauffement climatique. Le Groupe a d’ores et déjà dépassé deux de ses trois principaux objectifs :

  • CNP Assurances s’est engagée à réduire de 47 % l’empreinte carbone de son portefeuille actions détenues en direct entre 2014 et 2021, soit un objectif de 250 kgeqCO2 par millier d’euros investi d’ici fin 2021 contre 468 kgeqCO2 par millier d’euros investi à fin 2014. A fin 2020, l’objectif est dépassé avec une réduction de 54 % de l’empreinte carbone entre 2014 et 2020
  • CNP Assurances s’est engagée à réduire de 40 % l’empreinte carbone de son portefeuille immobilier détenu en direct entre 2006 et 2021, soit un objectif de 18 kgeqCO2/m² d’ici fin 2021 contre 30 kgeqCO2/m² à fin 2006. A fin 2020, l’objectif est dépassé avec une réduction de 41 % de l’empreinte carbone entre 2006 et 2020
  • D’ici fin 2023, CNP Assurances s’est engagée à atteindre 20 Md€ d’encours en investissements verts – forêts, green bonds, immeubles à haute performance énergétique, infrastructures vertes. A fin 2020, le taux d’avancement de cet objectif est de 86 % avec un encours d’investissements verts de 17,2 Md€

Nouveaux objectifs climatiques à horizon 2025

Ayant rejoint en novembre 2019 la Net-Zero Asset Owner Alliance [1], CNP Assurances se fixe aujourd’hui des objectifs climatiques à horizon 2025.

Lancée en septembre 2019 lors du Sommet Action Climat des Nations Unies, la Net-Zero Asset Owner Alliance rassemble 33 investisseurs institutionnels, cumulant 5 100 Md$ d’investissements, engagés ensemble sur la neutralité carbone de leur portefeuille d’investissements d’ici 2050.

Après consultation en octobre 2020 des parties prenantes, la Net-Zero Asset Owner Alliance a publié en janvier 2021 son premier protocole de fixation des objectifs. Le protocole définit la manière dont les membres de l’Alliance fixeront un premier ensemble d’objectifs climatiques à horizon 2025 alignés avec les connaissances scientifiques actuelles. Dans les années à venir, l’Alliance entend continuer à améliorer ce protocole pour accroître sa couverture et tenir compte de l’avancée des connaissances scientifiques disponibles, notamment les conclusions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

CNP Assurances s’engage aujourd’hui sur les objectifs chiffrés suivants, qui prolongent les efforts significatifs déjà réalisés ces 5 dernières années :

  • Réduire de 25 % supplémentaires entre 2019 et 2024 l’empreinte carbone (scopes 1 et 2) de son portefeuille actions et obligations d’entreprises détenues en direct, soit un objectif de 60 kgeqCO2 par millier d’euros investi d’ici fin 2024 contre 80 kgeqCO2 par millier d’euros investi à fin 2019. Cet objectif de réduction de 25 % en 5 ans est en ligne avec les trajectoires à 1,5°C du GIEC [2]
  • Réduire de 10 % supplémentaires entre 2019 et 2024 l’empreinte carbone (scopes 1 et 2) de son portefeuille immobilier détenu en direct, soit un objectif de 17 kgeqCO2/m² d’ici fin 2024 contre 19 kgeqCO2/m² à fin 2019. Cet objectif de 17 kgeqCO2/m² d’ici fin 2024 est en ligne avec les trajectoires à 1,5°C du Carbon Risk Real Estate Monitor (CRREM [3]) tenant compte de la typologie et de l’implantation géographique des immeubles détenus par CNP Assurances
  • Réduire de 17 % supplémentaires entre 2019 et 2024 l’intensité carbone (scopes 1 et 2) des producteurs d’électricité dont CNP Assurances est actionnaire ou créancier obligataire en direct, soit un objectif de 216 kgeqCO2/MWh d’ici fin 2024 contre 259 kgeqCO2/MWh à fin 2019. L’objectif de 216 kgeqCO2/MWh d’ici fin 2024 est en ligne avec les trajectoires à 1,5°C du One-Earth Climate Model (OECM [4]) tenant compte de l’implantation géographique des producteurs d’électricité détenus en direct. CNP Assurances s’engage ainsi à maintenir l’intensité carbone de son portefeuille inférieure aux évaluations décroissantes des trajectoires à 1,5°C de l’OECM (de 410 à 216 kgeqCO2/MWh entre fin 2019 et fin 2024)
  • Dialoguer avec 8 entreprises (6 en direct et 2 via l’initiative collaborative Climate Action 100+) et 2 asset managers pour les inciter à adopter d’ici fin 2024 une stratégie alignée sur un scénario à 1,5°C, c’est-à-dire s’engager sur la neutralité carbone d’ici 2050 et se fixer des objectifs intermédiaires alignés avec les connaissances scientifiques actuelles

CNP Assurances s’engage à publier chaque année le niveau d’atteinte de ces objectifs, ainsi que les éventuelles difficultés rencontrées dans leur mise en œuvre.

Next Finance , 2 février

Notes

[1] https://www.unepfi.org/net-zero-alliance

[2] IPCC Special Report on Global Warming of 1.5°C : trajectoires avec un risque de dépassement nul ou faible du réchauffement climatique au-delà de 1,5°C, également appelées trajectoires P1, P2, P3

[3] https://www.crrem.eu

[4] https://oneearth.uts.edu.au

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés