Advanced BioDesign lève 9 millions d’euros supplémentaires auprès des Fonds Xerys

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui avoir sécurisé un financement supplémentaire de 9 millions d’euros auprès des Fonds Xerys...

Ce financement va permettre à la société de lancer son programme clinique de phase I dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM)

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui avoir sécurisé un financement supplémentaire de 9 millions d’euros auprès des Fonds Xerys. Cet investissement stratégique permettra à la société lyonnaise de poursuivre ses programmes de recherche dans le cancer, et en particulier d’initier les essais cliniques dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM).

Il s’agit du premier financement de cette ampleur pour Advanced BioDesign, qui s’était financée depuis 2013 par levées de fonds successives, totalisant près de 7,5 millions d’euros. C’est avec les Fonds Xerys, ses investisseurs historiques, qu’Advanced BioDesign a pu entreprendre des travaux fondamentaux sur le mécanisme d’action de son composé ABD-3001 et consolider les travaux sur ses propriétés anti-cancéreuses.

Cette nouvelle levée de fond va permettre à Advanced BioDesign de finaliser ses études précliniques et de déposer une demande d’essai clinique en vue d’administrer ABD-3001 chez l’Homme dans la LAM début 2021. La LAM est une maladie orpheline qui touche 35 000 nouveaux patients par an, principalement des personnes âgées dont la survie à cinq ans ne dépasse pas 15%. C’est un marché mondial de 800 M€ en 2019, avec une croissance annuelle de 14%. Fort d’un rationnel scientifique validé par le Boston Consulting Group lors d’une évaluation stratégique réalisée en septembre 2018, le choix de la LAM s’avère être particulierement prometteur pour Advanced BioDesign.

L’originalité de la thérapie vient de sa cible : une enzyme du métabolisme impliquée dans la détoxification des cellules et en particulier des cellules cancéreuses. L’inhibiteur sélectif que les équipes d’Advanced BioDesign ont réussi à mettre au point est un inhibiteur dit « suicide » qui induit une cascade de réactions irréversibles entrainant la mort des cellules cancéreuses y compris les cellules cancéreuses dites « souches », qui sont responsables des rechutes et des métastases.

« Nous sommes ravis de sécuriser ce nouvel investissement ; il s’agit d’une belle preuve de soutien et de confiance de la part de notre financeur historique », déclare Ismail Ceylan, PDG d’Advanced BioDesign. « Cette nouvelle levée de fond va nous permettre d’atteindre nos ambitions et d’accélerer les préparations pour l’administration « First-in-Human » de notre composé dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM). »

« ABD-3001 est une innovation thérapeutique avec un fort potentiel pour la prise en charge des cancers les plus redoutables, » souligne Olivier Ossipoff, président chez Xerys. « Les premiers résultats obtenus sur des modèles in vivo de cancers sévères sont tout à fait remarquables et encourageants pour les patients. Ce composé est donc particulièrement innovant et répond parfaitement à nos critères d’investissement et à nos objectifs de progrès thérapeutique. »

Next Finance , 26 février

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés