›  Opinion 

Trade deal is very close

Les indices progressent timidement ce matin suite aux différentes déclarations de l’administration américaine sur le commerce. En effet le nouveau conseil à la sécurité nationale américain a déclaré ce dimanche qu’un accord cette année est encore possible...

Les indices progressent timidement ce matin suite aux différentes déclarations de l’administration américaine sur le commerce. En effet le nouveau conseil à la sécurité nationale américain a déclaré ce dimanche qu’un accord cette année est encore possible. Par ailleurs le principal conseiller économique du président américain, Kudlow, rajoutait ce matin que les deux pays sont très proches d’un accord.

Du côté de la Chine, l’espoir est également soutenu par l’annonce d’officiels chinois précisant que cette dernière prévoit d’augmenter les sanctions contre la violation de propriété intellectuelle, qui est l’un des grands sujets abordés dans les négociations commerciales avec les Etats-Unis.

En revanche la menace des droits de douane prévus le 15 décembre plane toujours mais le plus grand risque à court terme pour les négociations vient, selon nous de Hong Kong. En effet ce weekend les élections de districts ont montré un soutien important au mouvement pro-démocratique alors que le président américain doit annoncer prochainement la signature, ou non, du texte soutenant les manifestations à Hong Kong.

Cette décision pourrait remettre en cause l’avancée du projet d’accord de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine alors qu’un officiel chinois précisait ce weekend que « ce sont les Etats-Unis qui veulent un accord, pas nous. Nous pouvons attendre ».

Par ailleurs des sources proches des négociations précisaient qu’il n’y aurait certainement pas d’accord de phase 2 avant les élections présidentielles américaines, en parti parce que la Chine souhaiterait savoir qui remportera les élections présidentielles de 2020 avant la poursuite de négociations.

Nous surveillerons principalement deux éléments qui pourraient influencer les négociations et les marchés. La réaction des Etats-Unis (et de la communauté internationale) aux élections à Hong Kong d’un côté et la décision du président américain sur les nouveaux droits de douane, dont l’entrée en vigueur est prévue le 15 décembre prochain, de l’autre. Ce sont selon nous les deux points qui pourraient mettre à mal l’espoir commercial ou au contraire le soutenir.

Au-delà de ce sujet majeur, les investisseurs seront attentifs mercredi à de nombreuses statistiques aux Etats-Unis (PIB, PCE, commandes de biens durables) ainsi qu’au Beige book sur les perspectives économiques de la Fed. Nous serons également attentifs le même jour à la publication des profits des sociétés industrielles en Chine. Samedi nous surveillerons de près le PMI manufacturier en Chine.

Vincent Boy , Novembre 2019

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés