https://www.next-finance.net/fr
Gestion de Patrimoine

Sortie de crise et patrimoine : comment rebondir et le préserver !

Si la gestion de son patrimoine doit se faire sur le long terme, certaines décisions prises au bon moment peuvent pourtant porter leurs fruits et être source de gain tandis que d’autres décisions trop précipitées peuvent être préjudiciables...

A chaque sortie de crise, il est impératif de s’interroger sur les bonnes solutions à envisager pour préserver son patrimoine, voire le faire fructifier. Si la gestion de son patrimoine doit se faire sur le long terme, certaines décisions prises au bon moment peuvent pourtant porter leurs fruits et être source de gain tandis que d’autres décisions trop précipitées peuvent être préjudiciables. Tour d’horizon des bonnes stratégies à adopter pour protéger son patrimoine.

La crise sanitaire inédite qui nous a frappé de plein fouet et dont nous commençons à en entrevoir la sortie, s’est accompagnée d’un choc économique sans précédent et d’une chute brutale des marchés financiers au cours des premières semaines du confinement. Face à cette situation, nombreux sont ceux qui se sont interrogés sur le momentum pour entrer sur les marchés financiers afin de profiter de cette baisse phénoménale et acquérir des actions à bon prix. En effet, ces derniers temps, on ne compte plus le nombre d’ouverture de compte-titres ou d’épargnants qui ont profité de cette période pour alimenter leur assurance-vie. De fait, même si depuis la sortie du confinement les marchés sont repartis à la hausse, être investi en Bourse, demeure toujours une réelle opportunité. En effet, aujourd’hui, si le scénario d’une reprise économique en V semble utopique, celui d’une courbe en U reste le plus probable, à condition bien entendu d’échapper à une deuxième vague de l’épidémie.

Quant à savoir quel est ou sera le moment le plus opportun pour investir au regard de la situation actuelle, bien malin celui qui pourra le déterminer. En revanche, en optant pour l’investissement progressif, qui comme son nom l’indique permet d’entrer sur les marchés en plusieurs fois, l’épargnant limite ainsi le risque d’investir au mauvais moment sur les marchés. Une solution idéale en cas de forte volatilité qui permet un lissage du prix d’entrée. De même, nombreux sont également ceux qui ont préféré déléguer la gestion de leurs portefeuilles boursiers en cette période très chahutée en privilégiant le mandat de gestion. L’objectif étant de raccourcir ainsi le délai d’intervention sur les marchés afin de préserver le capital investi.

Privilégier l’immobilier d’entreprise et le Private Equity

Pour les investisseurs frileux à l’idée de s’exposer à la volatilité des marchés boursiers, d’autres placements financiers peuvent constituer une excellente alternative. Par exemple, l’immobilier qui, malgré cette crise inédite, demeure toujours une valeur refuge. Bien que les banques aient restreint les conditions d’octroi de crédit immobilier, les taux resteront relativement bas.

Concernant l’immobilier résidentiel, on constate que les prix stagnent encore dans les grandes villes. Mais si la reprise économique n’était pas au rendez-vous, les premières conséquences d’une crise sociale pourraient se faire ressentir en septembre, entraînant une baisse des prix sur le marché immobilier résidentiel, avec à la clé des opportunités à saisir pour les investisseurs.

Concernant l’immobilier d’entreprise, et plus particulièrement les SCPI, le marché demeure relativement sain. Et pour cause. Les mesures de suspension des loyers étant spécifiques aux TPE et PME, ces véhicules collectifs louent le plus souvent à des grandes entreprises nationales et/ou internationales qui n’ont pas été concernées par ce dispositif. De même, la diversification des investissements tant sur la typologie des actifs (bureaux, commerces, etc.) que sur les zones géographiques, et l’horizon d’investissement constituent de solides arguments en faveur de cette solution pertinente.

Enfin, à côté de l’immobilier, investir dans le Private Equity demeure également une excellente alternative. Les placements dans le non-coté sont en effet très souvent décorrélées des marchés financiers. Le Private Equity offre une perspective de plus-value intéressante à long terme et donne aux investisseurs l’opportunité de participer à la création d’entreprises innovantes ou à la croissance de celles-ci.

En somme, malgré la crise, nombreuses sont les opportunités pour faire croître son patrimoine. Les objectifs patrimoniaux étant envisagés sur le long terme, il est d’autant plus important de ne pas prendre de décisions trop hâtives dans ce contexte peu favorable. La crise sanitaire qui a précédé cette crise économique a aussi démontré l’intérêt d’intégrer à sa réflexion patrimoniale tous les sujets liés à la santé et à la prévoyance, encore trop peu pris en compte à l’heure actuelle.

Olivier Grenon-Andrieu , 9 juillet

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés