›  Note 

Repenser les fonds alternatifs

Une étude de State Street remet en question la manière dont les investisseurs recherchent la performance dans un contexte de faibles rendements...

Les investisseurs institutionnels continuent de montrer leur engouement pour les investissements alternatifs malgré des inquiétudes croissantes quant à la volatilité des rendements, selon une nouvelle étude, intitulée « By the Numbers : The Quest for Performance » [En chiffres : la quête de performance]. Cette étude a été produite par le Center for Applied Research (CAR), le « think tank » indépendant de State Street, en partenariat avec la Fletcher School of Law and Diplomacy de Tufts University (Fletcher).

Se fondant sur une analyse empirique, ainsi que sur des entretiens avec des gérants et des enquêtes, l’étude examine les modèles d’investissement des investisseurs institutionnels à travers un vaste éventail d’actifs géographiquement diversifié et faisant largement appel aux produits et stratégies alternatifs.

CAR et Fletcher ont identifié six facteurs essentiels qui pousseront à l’innovation pour répondre au double défi d’un environnement aux risques accrus et de rendements moins importants : la persistance de faibles rendements, la variabilité croissante des taux de rendement, la convergence des corrélations, l’écart croissant entre actif et passif, un risque réel d’événements extrêmes et de manque de liquidité, ainsi que la pression concurrentielle pour calquer les stratégies d’allocation d’actifs.

L’impact sur la performance de ces facteurs a ensuite été suivi et décliné en cinq moyens d’atteindre les objectifs de performance : la curiosité vis-à-vis des facteurs, la sensibilité au passif, la vente pour raison de liquidité, la conscience du besoin d’intermédiation, et le renforcement des moyens.

« La quête de la performance demeure complexe » constate Suzanne Duncan, responsable mondiale de la recherche pour le Center for Applied Research de State Street. « Tandis que la créativité et la patience des investisseurs institutionnels continuent à être mises à l’épreuve, une discipline fondamentale, une réflexion novatrice et de la flexibilité sont indispensables pour atteindre leurs objectifs de performance ».

L’étude souligne entre autres les conclusions suivantes :

- L’utilisation de produits alternatifs peut améliorer considérablement la performance

  • Un portefeuille géographiquement diversifié comprenant des investissements alternatifs génère une performance nette de commissions 70 % supérieure avec une volatilité marginalement plus élevée par rapport à un portefeuille traditionnel composé de 60 % d’actions et 40 % d’obligations.
  • Parmi les fonds de pension de l’OCDE, l’utilisation d’investissements alternatifs a fortement augmenté entre 2000 et 2012, passant de 6 % à 19 % du total des encours.

- L’écart de performance se creuse

  • Le différentiel entre les meilleures et les pires performances des gérants de private equity a augmenté de plus de 38 %, passant de 13 % avant la crise à 18 % depuis.

« Les produits alternatifs ne sont pas tous identiques, et les investisseurs qui se tournent vers ces produits pour leur recherche d’alpha ne le sont pas non plus » ajoute Kelly McKenna, responsable mondiale du Center for Applied Research de State Street. « Pour réussir aujourd’hui, l’investisseur institutionnel devra apprécier et prendre en compte la complexité du risque du portefeuille ainsi que les contraintes d’investissement et de liquidité par rapport à son désir de rendement, tout en restant conscient de l’évolution rapide des événements de marché pouvant affecter cet objectif ».

Next Finance , Novembre 2013

Voir en ligne : By the Numbers : The Quest for Performance

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note ETF et risques associés : l’AMF apporte un éclairage sur le marché français des fonds indiciels cotés

Selon l’étude de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les mécanismes de coupe-circuits en vigueur sur Euronext Paris permettent de contenir le risque d’écartement important entre le prix négocié de l’ETF et la valeur liquidative instantanée du panier (...)

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés