›  Opinion 

« Reflation trade » ?

Les quelques iconoclastes qui entrevoyaient un retour de l’inflation il y a un an, lorsqu’il apparaissait que Banques Centrales et Etats étaient prêts à faire (au sens propre) n’importe quoi pour sauver l’économie mondiale prise dans la pandémie de Covid, sont devenus si ce n’est majoritaires, du moins beaucoup plus nombreux, qu’ils s’en félicitent ou la redoutent.

Les quelques iconoclastes qui entrevoyaient un retour de l’inflation il y a un an, lorsqu’il apparaissait que Banques Centrales et Etats étaient prêts à faire (au sens propre) n’importe quoi pour sauver l’économie mondiale prise dans la pandémie de Covid, sont devenus si ce n’est majoritaires, du moins beaucoup plus nombreux, qu’ils s’en félicitent ou la redoutent. La courbe des taux américaine (voir graph.1) se pentifie. Le marché américain étant directeur, et bien qu’il faille beaucoup plus d’imagination pour prévoir un retour d’inflation en Europe qu’aux Etats Unis, ce phénomène provoque un retour clair sur la partie « Value » de la cote, délaissée depuis 10 ans (voir graph.2).

Le marché étant « cher » (graph.3) puisque cycliques industrielles et maintenant entreprises de matières premières (sauf les pétrolières) rejoignent les valeurs de Croissance pour beaucoup d’entre elles selon nous en zone de surévaluation manifeste, le retour du style Value serait certain si le Value (via les banques notamment) surperformait un marché baissier.

La lente surperformance Value de ce début d’année est à cet égard plus convaincante que le violent rebond de Novembre dernier...

L’équipe Actions Value, Mandarine Gestion , 25 mars

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés