›  News 

Moody’s confirme un bug lors du pricing des CPDO

L’agence de notation Moody’s concède avoir commis plusieurs erreurs dans l’évaluation des CPDO et a entamé un audit externe...

A travers un communiqué, Moody’s a reconnu avoir rencontré des problèmes lors du rating et de la valorisation des CPDO, des produits à la pointe de l’innovation financière, apparus en 2006 et initialement lancés par ING et UBS.

Selon le Financial Times, un bug dans le code d’évaluation a ainsi amené Moody’s à noter des CPDO 4 crans au dessus de leur notation réelle.

De surcroît, plusieurs managers de Moody’s étaient au courant du bug et du mispricing sur les CPDO dès le début de l’année 2007.

Le nominal des CPDO valorisés et notés par Moody’s avoisine 4 milliards de dollars.

Moody’s a indiqué avoir fait appel à un cabinet d’avocats Sullivan & Cromwell et a lancé une consultation externe afin d’auditer la valorisation de l’ensemble des CPDO dont elle a la charge de la notation.

Ce n’est qu’à l’issue de cette consultation externe que la firme prendra les mesures appropriées, souligne la direction.

L’intégrité des commentaires et des avis méthodologiques est extrêmement important pour les agences de notation, il en va de leur crédibilité au près des investisseurs financiers et plus généralement au près de l’ensemble de la communauté financière.

Depuis le déclenchement de la crise des subprimes, le chiffre d’affaires des agences de notation, et surtout celui lié à la notation des produits structurés s’est effondré.

Déjà dans le viseur des hommes politiques pour son manque d’anticipation et sa mauvaise évaluation des risques associés aux produits dérivés, Moody’s devrait en tout état de cause revoir l’ensemble de ses outils de valorisation ainsi que ses processus informatiques.

En janvier 2008, Moody’s avait annoncé la suppression de 275 emplois, soit 7,5% de ses effectifs, en raison de la baisse de la demande pour ses notations de produits structurés...

Paul Monthe , Mai 2008

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

  • Moody’s confirme un bug lors du pricing des CPDO 23 mai 2008  03:26, par medhi [Analyste quantitatif]
    <p>Les équipes "quants" des agences de notation ne seront jamais aussi bonnes que celles des banque d’invest. A moins qu’ils mettent le paquet en terme de salaire et de moyen IT. Et puis, ils ont tjrs structurellement un train de retard...</p>

    Répondre à ce message

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés