›  Opinion 

Marchés actions : la prudence reste de mise

Depuis le début du mois d’octobre, les marchés actions ont connu un rebond notable. Après avoir touché un point bas le 29 septembre, l’indice Eurostoxx Total Return a connu une progression de 18% (au 24 novembre) en revenant à ses niveaux de la fin février.

Depuis le début du mois d’octobre, les marchés actions ont connu un rebond notable. Après avoir touché un point bas le 29 septembre, l’indice Eurostoxx Total Return a connu une progression de 18% (au 24 novembre) en revenant à ses niveaux de la fin février.

JPEG - 50.5 ko
Source : Bloomberg (SXXT Index), du 1er janvier au 24 novembre 2022

Notre analyse

Le récent rebond des marchés actions européens est le fruit d’une conjonction de facteurs. La saison des résultats d’octobre-novembre a été bonne et a permis de rassurer les investisseurs sur la capacité des entreprises à faire face à l’inflation. Par ailleurs, les prix du gaz en Europe (TTF) ont connu un recul notable lié à une météo clémente et des stocks européens élevés à l’approche de l’hiver. Les prix du pétrole se sont maintenus sous la barre des 100 dollars/baril et les cours des matières premières agricoles ont connu une détente liée à la reconduction de l’accord d’exportation des céréales ukrainiennes. On notera enfin que l’euro a regagné du terrain face au dollar au cours des dernières semaines, relâchant la pression qui pesait sur les épaules de la BCE pour remonter ses taux directeurs à un rythme soutenu.

Si ce rebond a permis aux marchés actions de reprendre des couleurs malgré un contexte géopolitique toujours tendu, il est probable que ce mouvement ne soit que temporaire. Les prix des matières premières demeurent élevés, l’ombre d’une crise énergétique plane toujours sur l’Europe et fait peser de nombreux risques sur la croissance de la zone euro.

Régis Bégué , Novembre 2022

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Chine : le pays le plus radical dans la lutte contre le changement climatique ?

Avec plus d’efforts à déployer et moins de temps à sa disposition, la Chine pourrait s’imposer comme l’un des leaders mondiaux de la lutte contre le changement climatique. L’analyse d’Anastasia Petraki, Responsable de la recherche en politiques chez (...)

© Next Finance 2006 - 2023 - Tous droits réservés