›  Opinion 

Les matières premières sous surveillance avant l’inflation US

Cette semaine, le marché des matières premières devrait être surveillé avec attention, d’une part avec l’augmentation des prix de certaines, comme le bois depuis plusieurs semaines et aujourd’hui avec le prix du minerai de fer.

Par ailleurs, le marché du pétrole est une nouvelle fois suivi, après une cyberattaque lancée contre Colonial Pipeline, une société qui contrôle de nombreux oléoducs aux Etats-Unis et notamment alimente en carburant près de 50% de la côte est des Etats-Unis.

Toujours sur le marché du pétrole, les investisseurs devraient également se tourner vers le rapport mensuel de l’OPEP mardi, dans lesquelles les perspectives de hausse de la demande et le calendrier des hausses des quotas de production des membres, seront surveillés par les marchés.

Au-delà du prix des matières premières elles-mêmes, ces hausses importantes sur ce marché pourraient faire à nouveau craindre d’une inflation durable. Les données IPC seront publiées aux Etats-Unis mercredi et seront surveillées avec beaucoup d’attention par les investisseurs. Elles sont attendues en hausse de 0,2% en mensuel alors que les données précédentes faisaient ressortir une forte hausse, à 0,6%.

Une lecture plus haute, alliée à la forte hausse des matières premières pourraient secouer le marché cette semaine, bien que les données sur l’emploi la semaine dernière ont fait ressortir un fort ralentissement des créations d’emploi dans le secteur non agricole aux Etats-Unis.

En effet, une hausse de l’inflation plus durable qu’attendue, devrait conduire la Fed à durcir sa politique monétaire plus tôt que prévue mais la récente faiblesse du marché de l’emploi peut en revanche permettre au président de la réserve fédérale de rassurer sur la poursuite de cette politique, tant qu’il y a des risques sur le marché de l’emploi.

Plusieurs représentants de la réserve fédérale américaine sont d’ailleurs attendus cette semaine, sur les perspectives économiques ou d’autres sujets.

Du coté des résultats d’entreprises, la saison du premier trimestre se calme mais nous suivrons encore certaines publications comme, JD.com, Electronic Arts, Alstom ou encore Walt Disney.

Enfin, sur le plan des cryptomonnaies, alors que le Bitcoin tente une nouvelle fois de dépasser les 60 000 dollars, le cours d’Ether dépasse pour la première fois les 4000 dollars et atteint maintenant près de 500Mds$ de capitalisation.

Vincent Boy , 12 mai

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés