›  Opinion 

Les actions chinoises devraient être en mesure de fournir des rendements attrayants

Selon Martin Lau, Managing Partner chez FSSA Investment Managers, dans le contexte d’une anxiété et d’une incertitude accrues sur le marché à cause du coronavirus, il est plus important que jamais de se concentrer sur les opportunités à long terme.

Nous continuons à penser que les actions chinoises devraient être en mesure de fournir des rendements attrayants aux actionnaires sur le long terme. Dans le contexte d’une anxiété et d’une incertitude accrues sur le marché à cause du coronavirus, nous pensons qu’il est plus important que jamais de se concentrer sur les opportunités à long terme. Les titres de notre portefeuille - des sociétés de grande qualité soutenues par des facteurs de croissance fondamentaux - seront sans aucun doute mis à mal par l’évolution du marché. Toutefois, notre style d’investissement est généralement adapté à ces temps incertains, car la "qualité" a tendance à se maintenir relativement bien dans des marchés volatils.

Malgré le ralentissement, il existe des poches d’opportunités d’investissement en Chine. Nous trouvons des similitudes avec l’expérience du Japon où, malgré plus de deux décennies de stagflation, les meilleures entreprises ont réussi à innover et à trouver de nouveaux marchés de croissance. Nous attendons des entreprises de qualité en Chine qu’elles fassent de même. Nous en voyons la preuve dans l’augmentation des dépenses de recherche et développement (R&D), les entreprises chinoises cessant d’être des "fabricants à bas prix" et commençant à grimper dans la chaîne de valeur.

Il existe désormais en Chine un certain nombre d’entreprises leaders sur le marché qui proposent des produits innovants et sont capables de rivaliser au niveau mondial. En 2018, la Chine a reçu plus de 1,5 million de demandes de brevets, soit le nombre le plus élevé au monde et plus que les États-Unis, le Japon, la Corée et l’Europe réunis.

Comme les fabricants chinois de technologies produisent des produits à plus forte valeur ajoutée et plus avancés sur le plan technologique, les prix de vente moyens ont augmenté et les marges se sont améliorées. Cela devrait contribuer à une croissance plus durable des bénéfices sur le long terme.

Les entreprises qui se basent sur les comportements de dépense des consommateurs chinois constituent un autre segment clé où nous pensons qu’il existent de bonnes possibilités d’investissement dans un contexte de ralentissement économique. Le revenu par habitant de la Chine a atteint un niveau où les gens commencent à dépenser davantage pour des articles discrétionnaires et des biens et services de qualité, comme en témoigne la répartition des ventes d’appareils électroménagers, d’automobiles, d’aliments et de boissons, ainsi que de voyages nationaux et internationaux. Toutefois, les consommateurs sont de plus en plus avertis quant à leurs choix - il s’agit d’un marché hautement concurrentiel et la croissance risque d’être irrégulière.

Outre la gouvernance, nous sommes également attentifs aux questions environnementales et sociales qui constituent la trinité ESG. La Chine a introduit un certain nombre de politiques visant à encourager un niveau de croissance plus durable. Dans les villes, la production résidentielle de charbon est progressivement abandonnée au profit du gaz naturel, plus propre. Les industries de l’énergie éolienne et solaire et de l’"énergie verte", comme les batteries des véhicules à énergie nouvelle, ont été stimulées par des subventions et des politiques gouvernementales favorables. La conservation de l’eau est également une priorité, car les entreprises et les citoyens cherchent des moyens de réduire le gaspillage. Cela a engendré un certain nombre d’opportunités d’investissement (ainsi que des défis).

En raison de la taille géographique et de la population importante de la Chine, sa croissance économique peut avoir un impact énorme sur l’environnement et le changement climatique.

En tant qu’investisseurs responsables à long terme, nous considérons qu’il est de notre responsabilité de guider le capital de nos clients vers des résultats plus durables.

Martin Lau , 7 avril

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés