Le retour de la volatilité

Les marchés financiers sont en train de quitter le régime idéal de forte performance et faible volatilité. La volatilité action, mesurée par l’indice VIX, a explosé lundi et mardi matin, touchant 50 pour la seconde fois seulement depuis la crise financière de 2008-2009.

Les marchés financiers sont en train de quitter le régime idéal de forte performance et faible volatilité. La volatilité action, mesurée par l’indice VIX, a explosé lundi et mardi matin, touchant 50 pour la seconde fois seulement depuis la crise financière de 2008-2009. Les actions ont souffert de cet ajustement de la perception du risque ; même le S&P500, qui le 26 janvier était en hausse de 7,7% en 2018, a effacé ses gains.

Il faut distinguer les éléments techniques et fondamentaux :

  • Il s’agit avant tout d’un ‘flash crash’ sur la volatilité actions, causé par le débouclage forcé de stratégies vendeuses de volatilité, qui étaient populaires et jusqu’à présent rentables.
  • Fondamentalement, la hausse des rendements obligataires depuis le début de l’année, qui reflète la forte croissance globale, la crainte d’un durcissement des politiques monétaires et un équilibre offre-demande moins favorable, a créé les conditions de cette correction sur les actions. Le rapport sur l’emploi américain publié le 2 février, et l’accélération des salaires, ont attisé ces tensions sur les taux.

Et maintenant ? L’incertitude est forte à court terme, et il est toujours dangereux de contrer de tels mouvements violents trop rapidement. Le recul des rendements obligataires cette semaine et le débouclement massif des positions courtes de volatilité action sont des facteurs de stabilisation.

Cependant les flux massifs vers les ETFs actions en janvier pourraient être partiellement débouclés ; la volatilité action, désormais plus élevée, pourrait conduire les fonds de Risk Parity à réduire la voilure ; les hedge funds pourraient suivre. La correction sera une opportunité d’achat, mais il ne faut pas se précipiter.

Nous retenons cinq leçons :

  • La structure de marché, du fait de l’évolution de l’industrie vers la gestion passive et de la réglementation, est plus fragile qu’avant la grande crise financière de 2008-2009. Dans ce contexte, les accidents sont plus fréquents, et l’agilité est essentielle : diversification, couverture et allocation tactique jouent un rôle majeur.
  • Le point bas des volatilités financières est passé.
  • Dans le même temps, pour des investisseurs de long terme comme nous, il est important de reconnaître que la situation fondamentale reste saine ; la hausse des rendements en particulier reflète la vigueur de l’économie, qui soutient la croissance des profits des entreprises.
  • La valorisation des actifs est telle que les performances des dix dernières années ne peuvent plus être répétées. Nous maintenons une préférence en 2018 pour les actions (européennes) par rapport au marchés obligataires. La corrélation entre différents secteurs baissant fortement, la diversification et le choix des titres et secteurs sont clé. Les spreads de crédit, notamment sur le secteur Investment Grade soutenu par la BCE, devraient rester serrés.
  • Le risque fondamental numéro 1 cette année réside dans des hausses surprises de l’inflation. Celle-ci décidera du rythme de normalisation des politiques monétaires et des taux longs réels.

Actuellement, tous les yeux sont tournés vers la volatilité action, mais il faut maintenant surveiller la volatilité taux comme le lait sur le feu. Toute hausse significative au cours de 2018 nous conduirait à réduire l’exposition au risque.

Cédric Baron , 8 février

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Actions américaines : comment investir à ce stade du cycle ?

Avec une collecte record de 15 milliards d’euros à fin août, soit plus de 60% de la collecte totale du marché européen des ETF actions, les actions américaines dominent largement les flux ETF depuis le début de l’année, témoignant de l’intérêt d’investisseurs avides du moindre de (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés