›  Opinion 

Le FMI s’attend à un rebond en 2021, si le pic de l’épidémie est atteint au T2

Le FMI publie ses perspectives économiques régulièrement et a conservé une tendance baissière dans ses prévisions de croissance mondiale durant les précédentes publications.

Sans surprise le FMI voit une contraction de la croissance mondiale en 2020 de 3% avant un fort rebond en 2021, évalué à 5,8% (contre +3,3% pour 2020 et +3,4% pour 2021, anticipé en janvier).

Cela semble confirmer les perspectives d’un fort rebond après la crise du virus mais le FMI précise que toutes ces données sont basées sur un pic de la pandémie au cours du T2 dans la plupart des régions du monde.

Le fonds ajoute que la poursuite de l’épidémie au cours du T3 pourrait creuser la baisse d’un autre 3% de ses perspectives pour 2020 et qu’une seconde vague pourrait également remettre en cause ses anticipations à la baisse.

Enfin, même si la croissance attendue en 2021 est supérieure à celle anticipée en janvier, le cumul de 2020 et 2021 donne une différence de croissance de plus de 4 points de pourcentage à la fin de l’année 2021 entre l’ancien et le nouveau scénario et fait ainsi ressortir le ralentissement de l’économie qui pourrait être selon nous long à rattraper.

Vincent Boy , 14 avril

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés