La stratégie « Guru » : un retour aux fondamentaux via une stratégie quantitative actions

La stratégie « Guru » est une méthode d’investissement en actions qui combine les avantages de la gestion quantitative, en termes de transparence, et l’expertise de ce que nous ont appris les plus grands gérants de fonds de l’histoire, d’où son nom...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

THEAM, spécialiste en gestion protégée, indicielle et modé­lisée

THEAM offre des solutions encadrées transparentes et innovante appliquées à la gestion de portefeuilles actions, obligations et multi-classes d’actifs. Fin décembre 2015, THEAM emploie plus de 100 personnes et affiche des encours sous gestion de près de 38 Milliards (...)

Le parti pris est celui d’une sélection très stricte sur des critères dont le sens économique est indubitable, en s’éloignant des modèles compliqués et des indices classiques. Le côté purement systématique de la stratégie permet de décliner cette méthode de sélection active uniformément sur tous les types d’univers d’actions, au niveau mondial, par zone géographique ou par niveau de croissance économique (zones développées, émergentes…).

Pour bien comprendre les critères de sélection utilisés, il faut revenir aux fondamentaux de l’investissement en action. Pour prendre un parallèle, on ne choisit pas d’investir dans un appartement simplement en fonction de sa taille, mais plutôt en fonction du niveau du loyer attendu (rentabilité), de la tendance du quartier et de la qualité de l’immeuble (perspectives), et du prix au m2 (évaluation).

De la même façon, la taille de la capitalisation boursière ne doit pas être le seul critère de choix d’un titre.

L’objectif est donc de sélectionner des entreprises en répondant aux trois questions complémentaires et décisives pour maximiser le retour sur investissement :

  • l’entreprise est-elle rentable ?
  • l’entreprise a-t-elle un futur prometteur ?
  • l’entreprise est-elle correctement évaluée ? Son prix est-il attrayant ?

Afin d’estimer au mieux ces éléments, la stratégie « Guru » s’appuie, entre autre, sur des données issues d’analystes financiers agrégées en indicateurs statistiques de consensus. Par exemple, des révisions à la hausse des estimations de résultat par le consensus des analystes sont interprétées comme un signe d’avenir prometteur pour l’entreprise. Cette base de données rassemble au total les opinions de plus de 13 000 analystes au sein de plus de 900 sociétés d’analyses, et couvre plus de 22 000 entreprises actives dans 80 pays. Aucun gérant discrétionnaire ne pourrait traiter une telle quantité de données.

La combinaison des 3 facteurs au sein de la stratégie « Guru » se fait par l’intermédiaire d’une méthode de score. La stratégie « Guru » suit donc une stratégie de stock-picking (sélection de valeurs) selon un process quantitatif mais sur la base de critères fondamentaux. L’univers d’investissement comprend les plus grandes régions : US, Europe, Pays émergents.

L’ensemble des stratégies existe sous forme d’indices publiés depuis 2008, « back testées » sur plus de 10 ans, même si les premiers fonds ont été enregistrés en mai 2009.

Le résultat d’une telle approche procure pour un niveau de risque similaire aux benchmarks « market cap », une performance nettement plus intéressante sur longue période (non seulement en taux de réussite, mais aussi en niveau de performance).

Bien sûr, lorsque les marchés s’éloignent des fondamentaux, un tel process s’avère moins performant. Mais l’intérêt des critères systématiques de sélection réside dans le fait que les raisons du choix sont claires et permettent d’expliquer ces choix.

Etienne Vincent , Janvier 2014

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Actions américaines : comment investir à ce stade du cycle ?

Avec une collecte record de 15 milliards d’euros à fin août, soit plus de 60% de la collecte totale du marché européen des ETF actions, les actions américaines dominent largement les flux ETF depuis le début de l’année, témoignant de l’intérêt d’investisseurs avides du moindre de (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés