›  Note 

L’avènement des obligations vertes

Un contexte d’augmentation des émissions mondiales d’obligations vertes et un intérêt croissant pour l’investissement responsable ont attiré un certain nombre d’émetteurs gouvernementaux européens sur le marché de la dette souveraine verte avec le Royaume-Uni planifiant sa première émission d’obligations vertes cette année financer de nouvelles initiatives.

Par Joshua Kendall, Responsable de la Recherche en investissement responsible et du stewardship, Insight Investment, boutique de BNY Mellon Investment Management

Le gouvernement britannique a annoncé qu’il émettrait son premier green gilt, également connu sous le nom d’obligation verte du gouvernement britannique, en 2021, sous réserve des conditions du marché. Nous prévoyons une émission avant la COP26 en novembre 2021.

Le chancelier Rishi Sunak a déclaré que l’émission est prévue comme la première d’une série d’émissions, car le gouvernement cherche à construire une "courbe verte" au cours des prochaines années, ce qui contribuera à financer des projets de lutte contre le changement climatique, à financer des investissements indispensables dans les infrastructures et à créer des emplois verts dans tout le pays.

Les obligations vertes sont des titres de créance émis par une entité pour atteindre un objectif environnemental positif. Parmi les catégories généralement visées par une obligation verte, on trouve les énergies renouvelables, les bâtiments écologiques, les transports propres, la gestion de l’eau, la conservation de la biodiversité, l’utilisation durable des terres et le changement climatique.

À ce jour, les gouvernements européens ont été les premiers à émettre des obligations vertes souveraines, avec des exemples récents comme l’Allemagne et la Suède. L’attention accrue portée aux considérations environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) au sein de la communauté des investisseurs signifie que le Royaume-Uni pourrait potentiellement bénéficier d’une forte demande et augmenter sa base d’investisseurs en émettant des obligations vertes.

Joshua Kendall , 8 février

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note ETF et risques associés : l’AMF apporte un éclairage sur le marché français des fonds indiciels cotés

Selon l’étude de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les mécanismes de coupe-circuits en vigueur sur Euronext Paris permettent de contenir le risque d’écartement important entre le prix négocié de l’ETF et la valeur liquidative instantanée du panier (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés