›  Note 

L’appétit pour le risque chez les investisseurs institutionnels et les gestionnaires de fortune augmente à mesure que la recherche de rendement s’intensifie

60 % des investisseurs professionnels déclarent que les fonds qu’ils aident à gérer augmenteront leur appétit pour le risque au cours des 12 prochains mois. La difficulté croissante à obtenir des rendements attractifs conduit les investisseurs à augmenter leur profil de risque...

  • L’exposition des investisseurs aux actions devrait augmenter au cours des deux prochaines années, selon une étude
  • La demande pour les classes d’actifs offrant un rendement élevé s’intensifie alors que Managing Partners Group voit de fortes entrées dans son fonds à haut rendement et haute protection

Les investisseurs professionnels affirment que les fonds qu’ils aident à gérer augmenteront leur appétit pour le risque au cours des 12 prochains mois à la lumière de la volatilité importante des marchés et des rumeurs croissantes d’une récession mondiale, selon une nouvelle étude [1] de Managing Partners Group (MPG), le groupe international de gestion d’actifs. Les recherches de MPG auprès d’investisseurs qui sont collectivement responsables de 276 milliards de livres sterling d’actifs sous gestion ont révélé que 48 % d’entre eux affirment que leur appétit pour le risque augmentera considérablement au cours des 12 prochains mois, 12 % prévoyant une légère augmentation.

L’étude, menée auprès de 100 investisseurs professionnels en Suisse, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni, montre que cet appétit accru pour le risque survient alors que plus de la moitié (52%) des personnes interrogées voient la recherche de rendement des investisseurs s’intensifier et devenir plus difficile au cours des six prochaines années. mois. Un quart (23%) déclarent que cela ne changera pas, car la recherche de rendement réel est déjà difficile en raison de la hausse de l’inflation combinée à un ralentissement économique et à la hausse des coûts, ce qui rend difficile pour les entreprises de verser des dividendes attractifs.

En plus de prendre plus de risques, les investisseurs professionnels cherchent également à modifier leur allocation d’actifs à la recherche de rendement, l’exposition aux actions devant augmenter. Parmi les fonds qu’ils gèrent, 62 % des investisseurs professionnels interrogés déclarent que leur allocation aux actions américaines augmentera au cours des deux prochaines années, 13 % d’entre eux déclarant s’attendre à une augmentation spectaculaire. 60 % déclarent que leur allocation à la dette d’entreprise américaine de qualité supérieure augmentera, et 59 % déclarent que leur allocation aux actions européennes augmentera.

Cependant, MPG affirme que la demande de classes d’actifs alternatives qui offrent des rendements élevés non corrélés aux actions et aux obligations augmente également. Le Fonds haute protection de MPG, qui investit dans des polices d’assurance-vie négociées (TLP), a généré des rendements nets annualisés de 8,25 % en 2021 et des rendements nets de 4,39 % au cours des six premiers mois de cette année. Il a vu des entrées nettes de 30 millions de dollars au cours de cette période.

Les TLP, également appelés règlements viagers, sont des polices d’assurance-vie émises aux États-Unis qui ont été vendues par le propriétaire d’origine à un prix inférieur à leur valeur à l’échéance future. Ils ont peu ou pas de corrélation avec les actions et les obligations.

Le Fonds Haute Protection a généré un rendement de 283,77 % depuis son lancement en juillet 2009. Il vise à obtenir des rendements de placement réguliers et prévisibles compris entre 8 % et 9 % par an, nets de frais.

Comment les fonds voient leur allocation aux classes d’actifs principales suivantes évoluer au cours des deux prochaines années

Jeremy Leach, directeur général de Managing Partners Group, a déclaré : “Face à la hausse de l’inflation et à la récession économique, les investisseurs font tout ce qu’ils peuvent dans la recherche de rendement, notamment en augmentant leur appétit pour le risque en investissant dans des actions. Cependant, ils mettent également davantage l’accent sur les classes d’actifs alternatives qui offrent des rendements attractifs mais ont très peu de corrélation avec les actions et les obligations.”

MPG est une société d’investissement multidisciplinaire spécialisée dans la création, la gestion et l’administration de fonds communs de placement réglementés et d’émetteurs de titres adossés à des actifs pour les PME, les institutions financières et les investisseurs avertis. Elle gère actuellement deux fonds d’une valeur brute combinée de 500 millions de dollars.

High Protection Fund

High Protection Fund (le « Fonds ») a été lancé en 2009 et est un fonds à rendement absolu qui vise à obtenir des rendements d’investissement réguliers et prévisibles compris entre 8 % et 9 % par an, nets de frais.

Le fonds propose des catégories d’actions dans un certain nombre de devises différentes et vise à générer des rendements en investissant dans des règlements d’assurance-vie ou des polices d’assurance-vie négociées (TLP) ou des sociétés qui investissent dans des TLP.

Les règlements-vie sont des polices d’assurance-vie émises aux États-Unis qui ont été vendues par le propriétaire d’origine avec une décote par rapport à leur valeur à l’échéance future et qui sont négociées de manière institutionnelle sur un marché secondaire hautement réglementé. Le marché comprend de plus en plus d’investisseurs institutionnels et de prestataires de services de premier plan, notamment Apollo Global Management, GWG Life, Vida Capital, Broad River Asset Management, Red Bird Capital Partners, Partner Re, SCOR, Berkshire Hathaway, Coventry First, Wells Fargo, Bank of Utah. , Wilmington Trust et Suisse Life Settlements LLC.

L’écart type de sa performance est de 0,13 % depuis son lancement et son ratio de Sharpe de 3,0630 reflète son excellente régularité dans la surperformance du taux sans risque. Le fonds n’a pas de frais initiaux ou de performance, ce qui lui a donné un avantage de performance sur les fonds concurrents dans le secteur des règlements d’assurance-vie.

Fonds de couverture Vita Nova

Vita Nova Hedge Fund est un fonds commun de placement qui vise à réaliser une croissance du capital à long terme en identifiant des opportunités d’investissement à court et moyen terme avec des faiblesses de prix inhérentes et un potentiel d’amélioration au fil du temps. L’équipe de gestion des investissements du fonds peut s’appuyer sur des prévisions et des analyses économiques concernant les tendances des taux d’intérêt, les évolutions macroéconomiques, les déséquilibres mondiaux, les cycles économiques et d’autres facteurs systémiques généraux pour identifier les faiblesses de tarification susceptibles de se renforcer au fil du temps.

Lorsque le gestionnaire identifie des opportunités de valeur, il a la capacité d’utiliser l’engrenage pour surinvestir dans la mesure du possible tout en préservant la liquidité pour permettre des changements relativement rapides de la pondération du portefeuille et pour tirer parti des opportunités d’arbitrage et d’alpha à court terme.

Vita Nova Hedge Fund peut détenir d’autres investissements, notamment des liquidités ou quasi-liquidités, des parts ou des actions d’autres organismes de placement collectif, des titres cotés et des sociétés enregistrées.

Le taux de rendement annualisé de Vita Nova depuis son lancement en août 2014 est de 22,79 % avec un écart type de 1,84 % et un ratio de Sharpe de 0,5519.

Next Finance , 24 janvier

Notes

[1] Recherche menée auprès de 100 investisseurs institutionnels et gestionnaires de fortune en Suisse, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni pour Manging Partners Group par l’agence de recherche indépendante PureProfile en septembre 2022.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note Replay conférence digitale du 27/01/2022 : Présentation de l’étude de l’Investissement Responsable de 2021

Cette 3ème édition met en lumière l’évolution de la connaissance et de l’appétence des épargnants français pour les produits d’épargne responsable et mesure en parallèle les convictions et l’appropriation du sujet par les conseillers (...)

© Next Finance 2006 - 2023 - Tous droits réservés