›  Note 

Impact du QE, une estimation de la BCE

Un papier de recherche publié par la BCE estime l’impact du QE sur la courbe : L’intuition est de dire que le QE a réduit le flottant de titres disponible sur le marché, et que l’effet raréfaction a donc un impact sur les prix. Résultat, le bund serait donc à +0,60% sans QE au lieu de -0,35% actuellement...

Un papier de recherche publié par la BCE estime l’impact du QE sur la courbe : L’intuition est de dire que le QE a réduit le flottant de titres disponible sur le marché, et que l’effet raréfaction a donc un impact sur les prix.

Résultats sur les taux 10-ans, le QE a contribué à diminuer la prime de terme de 95 points de base.

Le bund serait donc à +0,60% sans QE au lieu de -0,35% actuellement. L’effet est toutefois moindre sur les maturités plus courtes, moins d’une vingtaine de pdb sur le 1-an.

Un autre point à souligner, l’effet « mémoire » est important, l’impact est lié au stock de titres accumulés par la BCE et non aux flux d’achats. L’impact sur la courbe reste donc de 80 pdb l’année prochaine d’après les estimations, et sera toujours de 35 pdb en 2025. Les taux sont donc appelés à rester bas longtemps.

Pour illustrer ces résultats, nous avons recalculé la courbe en enlevant l’impact QE, le résultat est disponible sur le graphique ci-dessous.

On peut aussi utiliser le modèle pour estimer où serait la courbe si le QE reprenait, hypothèse de plus en plus plausible. Les achats de la BCE étaient limités à 33% des obligations souveraines disponibles, les divers discours des membres de la BCE semblent suggérer qu’une réouverture du QE se ferait avec une limite d’achats à 50% de la dette existante. Sous cette hypothèse, la courbe se présenterait comme le montre le graphique ci-dessous.

Les taux bas sont là pour longtemps…

Hervé Goulletquer , Stéphane Déo , 16 juillet

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note ETF et risques associés : l’AMF apporte un éclairage sur le marché français des fonds indiciels cotés

Selon l’étude de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les mécanismes de coupe-circuits en vigueur sur Euronext Paris permettent de contenir le risque d’écartement important entre le prix négocié de l’ETF et la valeur liquidative instantanée du panier (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés