›  Opinion 

Immobilier coté : des performances contrastées

Après le fort rebond observé en avril, l’indice de référence de l’immobilier coté, FTSE EPRA Eurozone a, au global, faiblement varié en mai. Si l’on y regarde plus près, les performances des sous-secteurs ont été par contre, une nouvelle fois, singulièrement contrastées...

Après le fort rebond observé en avril, l’indice de référence de l’immobilier coté, FTSE EPRA Eurozone a, au global, faiblement varié en mai. Si l’on y regarde plus près, les performances des sous-secteurs ont été par contre, une nouvelle fois, singulièrement contrastées, avec un nouveau recul fort de certaines foncières de commerces (Unibail-Rodamco : -16.3 %) et de foncières de bureaux non prime (Icade : -10.2 %) alors que le segment résidentiel a surperformé (Vonovia : +16.7 %). Cette différenciation s’explique sans doute au premier chef par les craintes des investisseurs quant à la capacité des foncières de bureaux et de commerces à collecter les loyers ; le résidentiel conservant à cet égard son statut de secteur refuge.

Le mois de mai a vu, également, un retour modeste de la thématique des fusions-acquisitions dans le secteur, tant sur le segment du résidentiel en Allemagne (discussions interrompues finalement entre LEG et TAG Immobilien,) qu’en commerce. À noter sur ce segment, le rachat par CapCo de la participation de 24,2% détenue par Monsieur Tak Lee dans Shaftesbury, l’opérateur de commerces des quartiers londoniens de Soho et Covent Garden, avec une décote de 14% sur le dernier cours de bourse et de 45 % par rapport à l’ANR Epra à la clôture du dernier exercice (30/09/2019). Autre fait notable, le placement par Invesco de sa participation de 19 % dans l’opérateur de retail parks au Royaume Uni New River Retail à 69 pences, soit une décote de 13 % par rapport au dernier cours de bourse et de 72 % par rapport à l’ANR EPRA à la clôture du dernier exercice (30/09/2019).

En termes de gestion, SOFIDY Sélection 1 a repris +1.8 % (part P) en Avril contre +1.33 % pour son indice de référence et + 3.4 % pour l’indice généraliste Stoxx 600.

La surperformance en mai tient principalement à la sous-exposition de SOFIDY Sélection 1 à Unibail-Rodamco, à l’absence d’Icade et de Covivio dans le portefeuille et à la contribution positive des acteurs logistiques VGP, VIB Vermoegen et Sagax.

Enfin, nous sommes désormais légèrement surpondérés dans Klépierre par rapport à l’indice de référence, et avons réduit l’exposition du fonds dans l’opérateur d’actifs publics scandinave SBB.

Laurent Saint Aubin , 11 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés