ISR : Garance investit dans le premier fonds LDN

Garance est un des premiers acteurs privés à investir dans le fonds LDN (Land Degradation Neutrality). Ce fonds unique vise à atteindre la Neutralité en termes de dégradation des terres. Salué lors du sommet climat du 12 décembre à Paris, il est le fruit d’une collaboration entre Mirova et la CNULCD.

Garance est un des premiers acteurs privés à investir dans le fonds LDN (Land Degradation Neutrality). Ce fonds unique vise à atteindre la Neutralité en termes de dégradation des terres. Salué lors du sommet climat du 12 décembre à Paris, il est le fruit d’une collaboration entre Mirova [1] et la CNULCD [2] (Nations-Unies). L’investissement initial de Garance s’élève à 2 millions d’euros.

Un engagement environnemental inscrit dans la stratégie de l’entreprise

Parce que son métier d’assureur vie implique une gestion à long terme, Garance a inscrit la responsabilité sociétale de l’entreprise dans l’ensemble de son action, dont sa politique d’investissements. Elle a ainsi pris des engagements forts en matière de transition énergétique et intègre des critères ESG et climat dans sa politique de gestion des risques et d’investissement :

  • Intensifier l’investissement ISR
  • Participer à l’effort de réduction des gaz à effet de serre
  • S’assurer que l’intensité carbone de ses placements est en ligne avec l’objectif de limiter la hausse de la température à 2°

Garance publie annuellement sur son site www.garance-mutuelle.fr le rapport ESG et climat qui porte à la connaissance du public le détail de son engagement.

L’investissement de Garance dans le fonds LDN s’inscrit dans ce cadre.

Une action concrète et innovante en faveur du climat

Le fonds LDN offre un nouveau territoire d’investissement : la réhabilitation et la prévention de la dégradation des terres. Il s’inscrit dans l’un des objectifs de développement durable établis par les états membres des Nations Unis et inscrit à l’agenda 2030 :

  • Objectif 15.3 : d’ici à 2030, lutter contre la désertification, restaurer les terres et sols dégradés, notamment les terres touchées par la désertification, la sécheresse et les inondations, et s’efforcer de parvenir à un monde sans dégradation des terres.

Les initiatives soutenues par le fonds devront être ambitieuses en termes d’échelle et d’impact, s’appuyer sur de bonnes pratiques et favoriser l’innovation. Des cas d’étude concernant des investissements potentiels se sont portés sur un projet d’agroforesterie au Pérou et une plantation durable d’hévéa en Indonésie.

Un partenariat public / privé

Pour financer des projets d’envergure, et ainsi infléchir sur la dégradation des terres, le fonds LDN entend attirer plus de capitaux dans la gestion durable des terres en utilisant une approche mixte de financement, ouvert aux entités publiques, institutions de financement du développement, donateurs philanthropiques ou investisseurs privés tels que les assureurs.

« Depuis 2012, notre mutuelle est engagée dans un mouvement qualité global qui sert de cadre à nos actions en matière de RSE. Acteur de l’économie sociale, Garance a une sensibilité particulière et intrinsèque pour la préservation et le partage des ressources. Contribuer au travers de nos investissements au financement de l’économie réelle s’inscrit dans la continuité de l’action quotidienne de Garance en faveur de l’économie de proximité », précise Marie-Jeanne Amata, Directeur général de Garance.

Next Finance , 9 janvier

Notes

[1] Mirova est un affilié de Natixis Investment Managers dédié à l’investissement responsable.

[2] La Convention des Nations Unies sur la lutte contre la diversification est le seul accord international juridiquement contraignant sur les questions de la terre.

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Investir sur un indice ESG, un choix payant ? Zoom sur le MSCI KLD 400 Social, le plus ancien des indices ESG sur les actions américaines

Alors que les investisseurs cherchent dorénavant à intégrer les critères ESG comme partie intégrante de leur processus d’investissement, MSCI avait lancé dès Mai 1990 l’indice MSCI KLD 400 Social, le plus ancien des indices (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés