›  Note 

Fidelity confirme la corrélation positive entre qualité de la notation ESG et surperformance en 2020

Fidelity International a testé la relation entre qualité de la notation ESG et performance boursière des entreprises sur les trois premiers trimestres 2020, grâce à son système propriétaire de notation [1]. L’étude [2] révèle une forte corrélation positive entre la performance relative d’une entreprise sur les marchés et sa notation ESG sur la période.

Selon une étude de Fidelity International, au cours des neuf premiers mois de l’année 2020, période fortement perturbée par la pandémie de Covid-19, les titres dont la notation ESG est élevée ont surperformé en bourse par rapport à ceux moins bien notés, et ce, sur chaque mois entre janvier et septembre, à l’exception d’avril.

Cette recherche porte à la fois sur le krach boursier de mars et sur la reprise intervenue à partir d’avril. Elle suggère une forte corrélation positive entre la performance relative d’une entreprise sur les marchés et sa notation ESG.

Au cours des neuf mois, les actions ayant obtenu la note ESG "A" ont surperformé l’indice MSCI AC World Index. En outre, une relation linéaire claire se dégage entre les différents niveaux de notation ESG, chaque niveau supérieur (allant de A à E) apportant une performance supplémentaire par rapport à celui inférieur.

Jenn-Hui Tan, Responsable mondial de l’investissement durable chez Fidelity International, commente : « Nous sommes heureux d’observer la corrélation positive entre la qualité de la notation ESG et le rendement apporté par un titre, non seulement lors du repli des marchés mais aussi au cours de la reprise cette année. Nous avons la conviction que les entreprises en avance sur les questions liées à l’ESG sont gérées de façon plus prudente et feront preuve d’une plus grande résilience en cas de crise. Cette conviction est renforcée par les conclusions de notre étude.

La volatilité en 2020 nous a rappelé celle de 2008, bien que le contexte soit tout à fait différent. Il peut sembler naturel d’écourter les horizons d’investissement en période d’incertitudes et de reléguer à plus tard les préoccupations de long terme telles que la viabilité environnementale, la qualité des relations avec les différentes parties prenantes et la gouvernance d’entreprise.

Notre recherche suggère au contraire que le marché discerne les entreprises selon l’attention qu’elles accordent aux enjeux du développement durable, tant lors des krachs que des embellies. Cela souligne l’importance de l’analyse des facteurs ESG au cœur d’une gestion active. »

Fidelity International a comparé les performances de 2 659 sociétés couvertes par ses analystes actions et de 1 450 sociétés sur le segment obligataire, en utilisant son système propriétaire de notations des critères ESG. Les notations prospectives sont issues d’une démarche d’engagement en direct avec les entreprises, totalisant environ 15 000 rencontres individuelles par an.

Des résultats similaires sur le marché obligataire

Sur le marché du crédit, les résultats sont similaires à ceux observés sur les actions. Les obligations des 154 sociétés notées A ont rapporté -0,5% en moyenne, contre -1,5% pour les 557 sociétés notées B et -4,6% pour les 225 sociétés notées D.

Des titres moins sensibles à la volatilité des marchés

L’étude fait état d’une exception en avril. Sur tous les autres mois, les actions des sociétés les mieux notées d’un point de vue ESG (A et B) ont délivré une meilleure performance que celles moins bien notées. En avril, les actions des entreprises avec les meilleurs niveaux de notation ESG ont moins reculé lors de l’effondrement des marchés que celles des niveaux de notation plus faibles, mais celles-ci ont également progressé de façon plus limitée lorsque les marchés se sont fortement redressés.

Et pour cause, les entreprises les mieux notées semblent avoir un bêta plus faible, avec un facteur « qualité » prévalent et seraient donc moins sensibles à la volatilité des marchés.

Des conclusions dans la lignée de celles d’avril

Fidelity International a réalisé une première version de cette étude en avril 2020, en se concentrant sur les 36 jours pendant lesquels le S&P 500 perdait 26,9% (entre le 19 février et le 26 mars). L’étude initiale s’intéressait aux conséquences de la volatilité du marché sur les performances des entreprises en fonction de leur profil ESG et aboutissait à la même conclusion : les entreprises les mieux notées au regard des enjeux ESG se distinguaient par rapport à leurs homologues moins bien notées.

La consistance des résultats, à la fois sur une période relativement courte et, d’après ces nouvelles conclusions, sur une période plus longue, est très encourageante. Cela crédibilise à nouveau l’importance de la prise en compte des critères ESG dans l’analyse, tant ils sont des indicateurs avancés de la performance d’une entreprise quelle que soit la situation du cycle de marché.

Next Finance , Novembre 2020

Voir en ligne : Putting sustainability to the test : ESG outperformance amid volatility

Notes

[1] Le système propriétaire de notation des critères durables de Fidelity : les notations durables s’appuient sur les vastes capacités de recherche de Fidelity, ainsi que son engagement continu auprès des équipes dirigeantes, pour fournir une évaluation prospective de l’orientation et de la trajectoire des entreprises en matière d’ESG. Le cadre des notations divise cet univers d’investissement en 99 sous-secteurs, chacun comprenant des critères spécifiques par industrie, permettant d’évaluer un émetteur par rapport à ses pairs sur une échelle de notation de A à E.

[2] Fidelity International, 2020, données du 2 janvier au 30 septembre 2020.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note ETF et risques associés : l’AMF apporte un éclairage sur le marché français des fonds indiciels cotés

Selon l’étude de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les mécanismes de coupe-circuits en vigueur sur Euronext Paris permettent de contenir le risque d’écartement important entre le prix négocié de l’ETF et la valeur liquidative instantanée du panier (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés