›  Opinion 

FED : « Trop de précipitation cause la ruine* »

La FED vient d’annoncer sa décision d’abaisser de 50 points de base ses taux directeurs, de 1,50 %-1,75 % à 1,00 %-1,50 %, une action que nous avions envisagée comme possible cette semaine en cas d’hémorragie persistante des marchés financiers mais que la remontée de 5 % des indices américains comme ils l’ont fait hier nous avait conduit à écarter.

Incompréhensible, sinon stupide, cette décision que l’on est indiscutablement amené à observer à la lueur de la pression insistante du président D. Trump, risque fort de se retourner contre la FED sous peu. Alors que le pic de l’épidémie en dehors des frontières chinoises pourrait prendre deux ou trois semaines avant d’être confirmé et que les conséquences économiques du Covid-19 sont principalement à venir, que fera la FED pour faire face, le cas échéant, aux mauvaises nouvelles encore à venir ? De quelles marges disposera-t-elle qui pourraient être exercées sans signaler un virage forcé vers une situation de taux zéro, voire négatifs ?

Les marchés apprécierons, mais notre première réaction est assurément très négative. Les bourses se laisseront-elles prendre au piège ? Pas sûr tant la situation devient grotesque. Une chose est sûre, l’or en tirera d’autant plus de bénéfices, quant aux banques américaines, elles risquent d’avoir du mal à digérer la pilule.

Ci-après le communiqué de la FED : « Les fondamentaux de l’économie américaine restent solides. Cependant, le coronavirus présente des risques évolutifs pour l’activité économique. À la lumière de ces risques et pour atteindre ses objectifs maximaux en matière d’emploi et de stabilité des prix, le Federal Open Market Committee a décidé aujourd’hui de réduire de 1/2 à 1 à 1-1 / 4 la fourchette cible du taux des fonds fédéraux. pour cent. Le Comité suit de près l’évolution de la situation et ses implications pour les perspectives économiques et utilisera ses outils et agira de manière appropriée pour soutenir l’économie ».

Véronique Riches-Flores , 3 mars

P.-S.

* Proverbe grec

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés