https://www.next-finance.net/fr
Gestion de Patrimoine

Correction de l’or : faut-il s’en inquiéter ?

Le Comptoir National de l’Or, société française spécialisée dans l’or investissement et l’expertise de bijoux, revient sur la correction significative du cours de l’or et les causes de ce revirement de situation.

Perspectives de vaccin, Joe Biden, chiffres économiques favorables : une puissante vague d’optimisme s’est emparée des marchés. Les actions américaines du S&P500 ont atteint ces derniers jours des records historiques, et le CAC 40 est revenu à seulement 6% en dessous de ses niveaux du début d’année.

Comme si les dégâts de la crise s’étaient envolés. Comme si les entreprises étaient en bonne santé, comme si les finances publiques étaient saines…

Le cours de l’or a subi une correction significative au cours des dernières séances et oscille autour de 1 775 dollars l’once, soit environ 1 480 euros. La correction par rapport aux plus hauts d’août est de l’ordre de 12% mais la performance 2020 du métal jaune reste positive de l’ordre de 17% en dollars et 10% en euros.

Comment interpréter cette baisse ? Certains craignent que le rebond fort de l’activité ne pousse les banques centrales à resserrer leurs politiques monétaires. Une possibilité, certes, mais loin d’être immédiate car la Réserve Fédérale américaine penche pour le moment dans le sens contraire. Le dernier compte rendu du comité de politique monétaire indique que plusieurs membres étudient en effet l’extension du programme d’achat d’actifs, c’est-à-dire faire tourner la planche à billet plus rapidement encore.

À l’heure des prévisions pour 2021, beaucoup de spécialistes considèrent ainsi cette correction comme une pause dans un cycle haussier de plus long terme. Les banques Goldman Sachs, Citigroup, Société Générale et Bank of America ont des scénarios de cours au-delà de 2 000 dollars pour 2021. Les voix négatives, bien qu’elles existent, sont encore minoritaires.

Laurent Schwartz , Décembre 2020

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés