›  Opinion 

Ce que chaque Français devrait connaître sur la Finlande

La Finlande doit son existence à Napoléon. S’il n’avait pas convaincu le Tsar russe Alexandre d’entrer en guerre contre la Suède, la Finlande ferait toujours partie de la Suède. Les événements historiques ont suivi leur cours, et en 1917 la Finlande obtient son indépendance de la Russie...

A l’occasion de la visite du Président Emmanuel Macron en Finlande, il est temps pour chaque Français de réviser ses connaissances sur la Finlande !

La Finlande doit son existence à Napoléon. S’il n’avait pas convaincu le Tsar russe Alexandre d’entrer en guerre contre la Suède, la Finlande ferait toujours partie de la Suède. Les événements historiques ont suivi leur cours, et en 1917 la Finlande obtient son indépendance de la Russie. Et la France fût le troisième pays à la reconnaître – après la Russie avec Lénine à sa tête et la Suède.

La frontière finlandaise avec l’Union Soviétique et la Russie, longue de 1300 km, a enseigné aux finlandais le pragmatisme et l’importance de la politique étrangère. De bonnes relations internationales sont essentielles. C’est l’une des raisons pour lesquelles M. Macron rencontre le Président finnois Sauli Niinistö. Le président chinois Xi, Donald Trump et Vladimir Poutine ont tous été reçus en Finlande dernièrement.

Une bonne gestion des affaires étrangères, une bonne gouvernance et la prudence en matière économique sont les caractéristiques de la Finlande aujourd’hui. Le chemin vers le pays le mieux noté en matière de bien-être n’a pas été sans difficulté. La Finlande a connu de nombreuses crises bancaires et commerciales ainsi que la grande bulle technologique. Néanmoins, de nombreux leaders internationaux dans différents secteurs industriels sont finlandais : le constructeur téléphonique Nokia, aujourd’hui acteur principal des réseaux 5G et qui a racheté Alcatel il y a quelques années ; Wärtsilä, un des premiers constructeurs de générateurs électriques et machines navales ; Koné, le leader mondial de l’industrie des ascenseurs et escalateurs, pour n’en mentionner que quelques-uns. Les nouveaux secteurs montant sont les jeux mobiles, les biotechnologies, la santé, et les cleantech.

Son système politique stable et son économie solide ont permis à la Finlande de se maintenir parmi les meilleurs ratings de pays. La sophistication financière et économique est importante en Finlande. Bengt Holmström, économiste au Massachusetts Institute of Technology, qui a remporté le prix Nobel en sciences économiques en 2016 et ancien président de la Banque de Finlande, et Erkki Liikanen, qui est désormais l’un des principaux candidats à la direction de la Banque Centrale Européenne, sont deux finlandais très connus en économie.

Il existe de nombreux parallèles entre la Finlande et la France dans leur développement économique récent. Les deux pays ont pris du retard sur leurs pairs au lendemain de la crise de l’euro. Tous deux ont réfléchi à la manière de réduire les dépenses publiques, d’accroître la productivité et de stimuler l’innovation. Après quelques années d’arrêt, les deux accélèrent aujourd’hui et retrouvent leur dynamisme.

La Finlande est bien sûr éloignée de la France géographiquement, mais elle est étonnamment proche culturellement. Les Finlandais et les Français partagent les mêmes valeurs. Bien sûr, il y a des différences. La Finlande n’est pas aussi diversifiée que la France. La Finlande est un pays vaste et les gens sont parfois taciturnes. La Finlande garde toujours sa simplicité et sa fraîcheur.

Tomas Hildebrandt , 3 septembre

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés