Candriam encourage les investisseurs à porter un nouveau regard sur la diversification

Selon Fabrice Cuchet, responsable de la gestion alternative de Candriam, les investisseurs doivent se rappeler que la première phase pour créer de l’alpha au sein des portefeuilles consiste à identifier les facteurs de risque souhaités et donc sélectionner les bons gérants.

Candriam, la filiale européenne de New York Life Investment Management spécialisée dans la gestion d’actifs, a lancé la 14ème édition annuelle de ses Rencontres sur la Gestion à Performance Absolue.

Après vingt ans de règne des obligations d’État en tant qu’outil de gestion du risque et facteur important de la performance des portefeuilles, les cinq années à venir seront différentes.

Fabrice Cuchet, responsable de la gestion alternative et membre du comité exécutif de Candriam, déclare : « Avec des perspectives plus faibles sur la performance des actifs traditionnels et la mondialisation des marchés financiers, nous devons porter un nouveau regard sur la diversification. Par le passé, la diversification consistait essentiellement à répartir ses investissements entre différentes classes d’actifs, mais cette diversification peut s’avérer trompeuse si tous les gérants se trouvent exposés aux mêmes facteurs de risque. Les investisseurs doivent donc se rappeler que la première phase pour créer de l’alpha au sein des portefeuilles consiste à identifier les facteurs de risque souhaités et donc sélectionner les bons gérants. »

Fabrice Cuchet poursuit : « Pour améliorer la performance et renforcer les portefeuilles de façon significative, les investisseurs n’ont d’autre choix qu’une plus grande diversification. Mais dans le contexte actuel de taux faibles, cette diversification nécessite aujourd’hui de trouver des alternatives aux placements obligataires et de diversifier son exposition en actions. Les deux bonnes nouvelles sont que d’une part, les stratégies de performance absolue à faible ou moyenne volatilité constituent des alternatives tout à fait adaptées pour les obligations. Et que d’autre part, en ce qui concerne les actions, d’autres stratégies telles que les « managed futures » sont une bonne réponse en raison de leur capacité à passer « net short » au cours des périodes difficiles et à tirer profit de la hausse de la volatilité. »

Dans cette quête ardue de diversification, Candriam se distingue en tant que leader depuis 1996 en offrant des fonds de performance absolue à faible ou moyenne volatilité avec une gamme diversifiée de produits couvrant diverses stratégies (index arbitrage, risk arbitrage, crédit long/short, gestions non contraintes…). Continuant une longue tradition d’innovation, Candriam élargira prochainement son offre avec le lancement d’un fonds long/short systématique sur les actions, une solution particulièrement attractive pour diversifier l’exposition en actions des investisseurs.

PNG - 60.8 ko

Dans le cadre des Rencontres Candriam, sur la Gestion à Performance Absolue, Fabrice Cuchet conclut : « La forte accélération depuis 2008 des encours dans les fonds alternatifs réglementés (type UCITS) provient à la fois de la clientèle privée et des investisseurs institutionnels. Nous pensons que les investisseurs continueront à investir dans les stratégies de performance absolue pour diversifier leurs portefeuilles dans les années à venir, comme en témoigne le quadruplement des actifs gérés sur les cinq dernières années. »

Next Finance , Octobre 2014

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Actions américaines : comment investir à ce stade du cycle ?

Avec une collecte record de 15 milliards d’euros à fin août, soit plus de 60% de la collecte totale du marché européen des ETF actions, les actions américaines dominent largement les flux ETF depuis le début de l’année, témoignant de l’intérêt d’investisseurs avides du moindre de (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés