https://www.next-finance.net/fr
Gestion de Patrimoine

Advenis REIM affiche une collecte de 232 millions d’euros en 2019

Sa collecte a progressé de 80% par rapport à 2018. Grâce à cette performance, la capitalisation de la société de gestion s’élève à plus de 620 millions d’euros à fin 2019. Son objectif est d’atteindre 1 milliard d’euros de capitalisation dans les 18 prochains mois.

Advenis Real Estate Investment Management (Advenis REIM), la société de gestion des SCPI du groupe Advenis, a réalisé en 2019 une collecte de 232 millions d’euros sur l’ensemble de sa gamme de SCPI, un chiffre en progression de 80% par rapport à 2018. Grâce à cette performance, la capitalisation de la société de gestion atteint désormais plus de 620 millions d’euros fin 2019.

« Advenis REIM a de nouveau réussi à gagner des parts de marché l’an dernier grâce à son positionnement paneuropéen sur les SCPI d’entreprise », commente Jean-François Chaury, directeur général d’Advenis REIM. « Cette stratégie paneuropéenne constitue une réelle solution de diversification pour les investisseurs. Désormais, notre objectif est d’atteindre 1 milliard d’euros de capitalisation dans les 18 prochains mois. »

Advenis REIM a bénéficié de l’intérêt croissant des épargnants pour les SCPI. L’an dernier, le marché français a en effet enregistré une collecte record de 8,6 milliards d’euros[1], en progression de 68% par rapport à 2018. Cet engouement s’explique à la fois par la démocratisation de ce placement financier auprès des investisseurs et le contexte de taux d’intérêt très bas qui conduit une forte baisse des rendements des produits financiers à court terme (Livret A, par exemple) ou des fonds en euros en assurance-vie. En 2019, le rendement moyen des SPCI ressort à 4,5%, soit un écart de l’ordre de 3,5% à 4% en moyenne avec les autres placements financiers.

La SCPI Eurovalys, fonds phare de la gamme

La SCPI d’entreprise Eurovalys, principalement investie en bureaux en Allemagne, a pleinement tiré profit de l’évolution positive du marché allemand depuis 2 ans, marquée par une croissance d’environ 10% de la valeur immobilière (cumul de l’augmentation des prix et de la hausse des loyers). En 2019, la SCPI Eurovalys a ainsi réalisé plus de 200 millions d’euros de collecte.

Dans cet environnement porteur, Advenis REIM a augmenté le prix de la part de 1,5%, passant ainsi de 1.000 à 1.015 euros. En parallèle, la SCPI Eurovalys a versé en 2019 un dividende de 4,5% par part (après fiscalité). Enfin, la société de gestion a décidé de faire évoluer la SCPI Eurovalys en proposant à ses clients la possibilité de souscrire à ce fonds en souscription démembrée, soit en nue-propriété soit en usufruit.

Enrichissement de la gamme de SCPI

Au cours de l’année 2019, Advenis REIM a également renforcé sa gamme de SCPI avec le lancement de deux nouveaux véhicules d’investissement. La société de gestion a ainsi lancé la SCPI d’entreprise Elialys, principalement investie en bureaux en France et dans les pays d’Europe du Sud (Italie, Espagne, Portugal). Quatre ans après la création de la SCPI Eurovalys, Advenis REIM renforce ainsi son positionnement paneuropéen et poursuit sa stratégie de diversification européenne. La SCPI Eurovalys vient d’ailleurs de réaliser un premier investissement à Madrid, en Espagne.

En parallèle, Advenis a lancé Renovalys n°7, le nouveau millésime de sa gamme de SCPI de déficit foncier. Son objectif est d’investir dans l’immobilier résidentiel et de réhabiliter tout ou partie d’immeubles d’habitation anciens situés dans les grandes métropoles régionales françaises. Depuis son lancement fin septembre 2019, la SCPI Renovalys N°7 a déjà réalisé sept acquisitions.

400 à 500 millions d’euros d’investissement en 2020

Convaincue que le marché de l’immobilier d’investissement va encore rester bien orienté en 2020, Advenis REIM souhaite réaliser une collecte identique à 2019 en Allemagne et, en parallèle, progresser sur sa collecte en Europe du Sud ainsi qu’en déficit foncier en France.

Au cours de l’année 2020, Advenis REIM espère également bénéficier d’un marché de la dette attractif pour accroître ses investissements en Allemagne et en Espagne principalement sur une thématique de bureaux qui connaît un taux de vacance très faible. « Ces deux marchés restent porteurs avec des volumes de transaction attendus très importants, ce qui représente pour nous des opportunités d’investissements », avance Jean-François Chaury. Dans ce contexte, Advenis REIM prévoit d’investir en Europe entre 400 et 500 millions d’euros en en 2020.

« En tant que société de gestion, Advenis REIM bénéficie d’un positionnement unique en raison de son appartenance à un groupe immobilier plus large avec une culture d’entreprise tournée vers l’international et des filiales spécialisées en gestion immobilière (Advenis Real Estate Solutions) comptant près de 200 collaborateurs en France, en Allemagne et en Espagne. En 2020, Advenis REIM souhaite accroître sa visibilité auprès de ses partenaires – banques, assurances, conseillers en gestion de patrimoine indépendants, institutionnels – afin de mieux faire connaitre ses savoir-faire et devenir l’un des acteurs référents en termes d’offres immobilières en Europe », déclare Rodolphe Manasterski, directeur général délégué du groupe Advenis et Président d’Advenis REIM.

Next Finance , 24 février

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés