Un regain de volatilité propice aux stratégies à faible bêta

Alors que le marché boursier américain subissait des pressions vendeuses début septembre, l’indice MSCI World a enregistré la semaine dernière sa pire performance hebdomadaire depuis fin mars, cédant près de 1,5%.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Ces mouvements ont été observés dans le contexte d’une probabilité accrue d’escalade des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine. La date butoir pour commenter publiquement les 200 milliards de dollars de droits de douane américains envisagés sur les importations depuis la Chine était fixée à jeudi dernier. Début août, le président Trump avait fait savoir que les droits de douane pourraient atteindre 25%. Les actifs des marchés émergents ont dans le même temps poursuivi leur correction.

Dans l’univers des hedge funds, les stratégies à faible bêta ont surperformé la semaine dernière. La stratégie Merger Arbitrage, qui dispose structurellement d’un faible bêta par rapport aux marchés d’actions, a été la seule à s’inscrire en territoire positif. La transaction Aetna / CVS, dont le spread s’est resserré à la suite d’articles faisant état d’une possible approbation par le ministère de la Justice dans les prochaines semaines, a fait partie des moteurs de la performance. Ce même ministère serait également sur le point d’approuver l’acquisition d’Express Scripts par Cigna, une transaction importante pour les portefeuilles Merger Arbitrage. Ensuite, le spread de la transaction Sky / Comcast s’est lui aussi contracté début septembre, soutenant ainsi la performance.

En parallèle, les stratégies CTA ont affiché des performances neutres malgré leurs positions longues sur les actions américaines, et les fonds Fixed Income Arbitrage ont légèrement fléchi. Les stratégies assorties d’un bêta de marché plus élevé telles que L/S Equity et Special Situations ont accusé des replis de 1,2% et 0,8% respectivement.

Au cours de l’été, les fonds L/S Equity ont accentué leur directionnalité en relevant leur bêta de marché. Ils ont par ailleurs récemment reconstitué leur biais en faveur des valeurs cycliques, qui leur a porté préjudice début septembre.

S’agissant de nos recommandations d’investissement, nous maintenons une surpondération des fonds Merger Arbitrage. Cette stratégie semble parfaitement adaptée aux conditions de marché actuelles, qui restent caractérisées par des risques baissiers élevés sur fond d’incertitudes politiques marquées et de valorisations boursières globalement onéreuses.

Les spreads de transactions se sont resserrés dernièrement mais la stratégie demeure attrayante, à la faveur de la faible volatilité de ses rendements et de sa corrélation limitée aux performances des actifs traditionnels.

Le bêta entre les rendements de la stratégie Merger Arbitrage et ceux de l’indice MSCI World s’avère inférieur à 10% historiquement. Enfin, si le rythme de fusions et acquisitions marquera probablement le pas au troisième trimestre 2018 comparé à la même période en 2017 et 2016, l’activité reste robuste en niveau absolu.

Lyxor Research , 13 septembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Introduction à l’investissement responsable

Au sein de l’activité de gestion d’actifs, l’ISR consiste à appliquer les principes de développement durable aux investissements financiers. C’est une manière d’investir qui, tout en recherchant une performance financière compétitive, prend en compte les critères environnementaux, (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés