›  News 

Robeco propose un cadre permettant aux investisseurs d’engager le dialogue avec les pays et de s’attaquer aux défis de la durabilité

Robeco propose un cadre d’engagement méthodologique qui permettra de faire avancer les objectifs de développement durable. Ce cadre d’engagements est un pas supplémentaire dans le dialogue entre investisseurs et gouvernements pour répondre aux ODD.

En tant qu’acheteurs d’obligations souveraines, les investisseurs sont un élément clé pour les Etats dans l’accès aux financements et à l’expertise en matière de durabilité – le score de durabilité étant déterminant dans la valorisation des obligations souveraines.

Les travaux d’engagement de la part des gouvernements ont déjà commencé au Brésil (juillet 2020) et se poursuivent en Indonésie, notamment pour l’huile de palme non durable. L’engagement à l’échelle d’un pays étant une tendance relativement récente, il n’existe pas encore de méthode claire quant à la manière de procéder.

Partant de ce constat, Jan Anton van Zanten, spécialiste ODD, Malene Christensen, spécialiste des investissements, et Bhavya Sharma, spécialiste produits chez Robeco ont alors élaboré un cadre d’engagement ODD auprès des pays : l’article « Sustainability integration for sovereign debt investors : engaging with countries on the SDGs », paru dans le Jounal of Sustainable Finance and Investment, apporte un véritable soutien à la réalisation des Objectifs de Développement Durable.

Ce cadre vise à répondre à trois grandes questions : avec qui engager le dialogue ? à quel sujet ? comment ? Chaque pays est d’abord classé en fonction de sa pertinence dans l’univers d’investissement et les portefeuilles, ainsi que de ses progrès en matière d’ODD. Un pays est d’autant plus un bon candidat à l’engagement qu’il attire beaucoup d’investisseurs et fait face à d’important défis de durabilité. Ensuite seront priorisées pour l’engagement les cible ODD dont la progression est relativement lente dans le pays considéré. Enfin, une feuille de route propose une méthode pour mener à bien l’engagement lui-même, de la définition des objectifs au suivi des progrès, en passant par la recherche de partenariats et la rédaction de rapports.

« En tant qu’investisseurs obligataires, nous avons un rôle important à jouer pour soutenir la réalisation des ODD. Ce nouveau cadre d’engagement est une étape essentielle dans la définition de ce rôle […] Ces discussions peuvent apporter des contributions structurelles aux décisions de politique, en vue de réduire la déforestation et de protéger la biodiversité » commente Rikkert Scholten, gérant au sein de l’équipe obligataire de Robeco.

Next Finance , 22 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Selim Mehrez annonce la création de Galite Partners

Expert reconnu en ingénierie financière, l’ex-patron du Fixed Income et des dérivés actions de Natixis, précédemment passé par la Société Générale, Goldman Sachs et Morgan Stanley, lance son cabinet de conseil.

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés