›  News 

Mercuria finalise l’acquisition de l’activité matières premières physiques de JP Morgan Chase

Suite à leur accord conclu en mars 2014, le goupe Mercuria Energy Ltd (« Mercuria ») a annoncé aujourd’hui avoir finalisé avec succès l’acquisition de l’activité matières premières physiques de JP Morgan Chase & Co (« JP Morgan »).

Article aussi disponible en : English EN | français FR

« Quand nous avons crée Mercuria il y a 10 ans, notre objectif était de développer un groupe mondial de matières premières spécialisé sur l’énergie », a déclaré Marco Dunand, directeur général de Mercuria. « Cette acquisition contribue à nous rapprocher de cet objectif en récupérant des actifs physiques en Amérique du Nord dans le domaine du gaz et du pétrole et en développant notre base de clientèle. Les employés et les actifs physiques de JP Morgan dans le domaine de l’électricité et du gaz sont très complémentaires de nos activités et de nos actifs existants. »

Mercuria est un groupe de premier plan dans le secteur des matières premières. Avec un chiffre d’affaires de 112 milliards de dollars en 2013, le groupe, principalement axé sur les marchés de l’énergie, est présent tout au long de la chaîne de valeur, à travers des activités liées à la fois au négoce des matières premières physiques et à la détention d’actifs stratégiques.

Plus de 1 000 personnes de différentes nationalité, travaillent dans nos différents bureaux implantés dans le monde entier afin de développer nos activités, en utilisant leur expérience et leur connaissance du marché.

Les employés JP Morgan seront principalement transférés dans les implantations de Mercuria situées à Houston ; Londres ; Calgary ; Greenwich, dans le Connecticut ; et à Singapour.

Dans le cadre de l’acquisition, Mercuria acquiert Henry Bath, un acteur historique du monde du stockage et des entrepôts de métaux. En tant que filiale, Henry Bath travaillera de façon autonome, indépendemment de nos activités de trading.

« Cette opération extrêmement complexe a été rendue possible par la mise en place, au cours de ces dernières année, par la constitution d’une solide équipe de direction au sein de Mercuria », a ajouté Dunand. « En intégrant des employés comme Magid Shenouda, responsable mondial du trading et Shameek Konar, responsable des investissements, et d’autres professionnels très qualifiés, nous avons effectivement fait grandir notre entreprise à travers cette acquisition. Cela nous permet d’étendre la gamme de services que nous offrons à nos clients et à nos contreparties, tout en renforçant notre position au niveau mondial. »

L’expertise de Mercuria couvre tous les segments du marché de l’énergie, y compris les produits environnementaux associés, et s’étend au minerai de fer, au transport maritime de vrac sec, aux métaux de base et à la pétrochimie. A travers le monde, le groupe investit également dans des actifs amont dans le domaine du pétrole, du gaz et du charbon.

Ces investissements renforcent sa présence sur le marché mondial. Le groupe maintient ses capacités en matière d’infrastructures énergétiques, à travers des centres de stockage et de production de produits pétroliers.

Next Finance , Octobre 2014

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés