›  Opinion 

Marchés actions : malgré des marchés au plus haut, une volatilité implicite encore élevée

Depuis la forte baisse de mars, la volatilité implicite reste supérieure à 20, sa moyenne historique, sachant qu’en régime de croisière, elle évolue généralement en dessous de ce niveau.

Le VIX, mesure de la volatilité implicite des options sur le S&P 500, est grosso modo une mesure du coût que les investisseurs sont prêts à payer pour se protéger contre des variations extrêmes des marchés. Un niveau élevé signifie que les investisseurs sont prêts à payer davantage pour cette protection.

Depuis la forte baisse de mars, la volatilité implicite reste supérieure à 20, sa moyenne historique, sachant qu’en régime de croisière, elle évolue généralement en dessous de ce niveau.

« Ce niveau encore relativement élevé de la volatilité implicite est le signe que les investisseurs n’ont pas encore totalement abandonné toute inquiétude quant à l’évolution des marchés et montre qu’en dépit de niveaux élevés, les marchés ne sont probablement pas encore entrés dans une phase d’euphorie » indiquent les analystes de Lazard Frères Gestion.

Next Finance , 27 janvier

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés