Les stratégies systématiques dopées par le ton conciliant de la Fed

Les marchés d’actions et obligataires ont enregistré un rebond au premier trimestre sur fond d’amélioration des perspectives économiques et d’assouplissement monétaire. Dans ce contexte, les hedge funds ont inscrit des rendements de près de +3% depuis le début de l’année selon le groupe de référence Lyxor Global UCITS.

Les marchés d’actions et obligataires ont enregistré un rebond au premier trimestre sur fond d’amélioration des perspectives économiques et d’assouplissement monétaire. Dans ce contexte, les hedge funds ont inscrit des rendements de près de +3% depuis le début de l’année selon le groupe de référence Lyxor Global UCITS. Les stratégies Special Situations, CTA, Directional L/S Equity et EM-Global Macro ont surperformé, signant des performances comprises entre 3 et 4,5%. Les stratégies CTA ont en particulier enregistré des rendements vigoureux en mars (+4,2%), qui ont permis de compenser les pertes subies en janvier, lorsque leurs positions courtes sur les marchés d’actions avaient plombé leur performance.

Ces stratégies ont récemment profité de la hausse des prix des actions et des obligations.

Les indicateurs de tendance se révèlent robustes dans ces classes d’actifs, la Réserve fédérale continuant de surprendre les intervenants de marché par sa tonalité accommodante. Même si les stratégies CTA montrent actuellement des prémices de reprise, nous conservons une exposition neutre. Les risques politiques tels que le Brexit et les conflits commerciaux pourraient entraîner des revirements de tendance soudains, susceptibles de pénaliser ces stratégies.

Nous continuons par ailleurs de privilégier les stratégies Event-Driven aux stratégies L/S Equity, et les stratégies Fixed Income Arbitrage (L/S Credit inclus) aux stratégies Global Macro et CTA.

Nous maintenons la surpondération de la stratégie Merger Arbitrage malgré sa récente sous-performance. Les volumes de fusions-acquisitions à l’échelle mondiale cèdent du terrain en cumul annuel mais restent dynamiques aux États-Unis. Dans ce contexte, plusieurs stratégies Merger Arbitrage ont été amenées à concentrer leurs expositions aux États-Unis. La part des méga-transactions (plus de 5 milliards de dollars) reste significative et les spreads de transactions se sont élargis en mars, après les niveaux très étroits observés en février. Enfin, nous considérons que les perspectives des stratégies de portage telles que les stratégies Global Macro axées sur les marchés émergents et L/S Credit se sont améliorées. Dans l’optique d’un environnement de rendements obligataires peu élevés à moyen terme, nous maintenons une surpondération de ces stratégies.

Philippe Ferreira , 26 avril

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Actions américaines : comment investir à ce stade du cycle ?

Avec une collecte record de 15 milliards d’euros à fin août, soit plus de 60% de la collecte totale du marché européen des ETF actions, les actions américaines dominent largement les flux ETF depuis le début de l’année, témoignant de l’intérêt d’investisseurs avides du moindre de (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés