Le secteur automobile passe à la vitesse supérieure avec la mégatendance à l’électrification

Aucune nouveauté ne voit le jour sans un pionnier qui a une vision du futur. Le domaine automobile comporte des légendes telles que Henry Ford et Karl Benz qu’il faut remercier pour avoir changé le monde grâce à de nouvelles technologies et pour avoir laissé en héritage des marques qui existent toujours.

Toutes les voitures ont été autrefois le rêve d’une personne (« All of the cars were once just a dream in somebody’s head ») (Peter Gabriel).

C’est vrai. Aucune nouveauté ne voit le jour sans un pionnier qui a une vision du futur. Le domaine automobile comporte des légendes telles que Henry Ford et Karl Benz qu’il faut remercier pour avoir changé le monde grâce à de nouvelles technologies et pour avoir laissé en héritage des marques qui existent toujours.

Mais les paroles de la chanson de Peter Gabriel peuvent être placées dans une perspective différente. Les voitures sont des objets dont les consommateurs ont rêvé. De nombreuses personnes ont un attachement au véhicule qu’elles conduisent ou qu’elles souhaitent conduire qui est très différent des autres biens en leur possession. Aussi, nous tenons à souligner qu’après treize décennies environ, l’automobile se trouve actuellement à un tournant comme jamais auparavant. Les consommateurs se retrouvent contraints de prendre des décisions inhabituelles. Après tout, le choix relativement arbitraire entre un moteur diesel et essence n’a rien à voir avec la décision d’opter pour un véhicule électrique.

Il semble que la mégatendance à l’électrification ait atteint une vitesse supérieure. Passons en revue certaines des dernières évolutions de la vente de véhicules électriques et les prévisions.

Les chiffres sur les ventes

L’Illustration 1 montre que la région Asie-Pacifique affiche ces derniers temps le taux de croissance le plus élevé de ventes de véhicules électriques. Cette région est dominée par la Chine dont les préférences des consommateurs changent rapidement et dont les marques locales se font un nom.

PNG - 88.1 ko
Source : Bloomberg New Energy Finance, données au 23 novembre 2022. APAC = Asie Pacifique ; EMOA = Europe, Moyen-Orient et Afrique. La performance passée ne présage pas de la performance future et la valeur de tout investissement peut évoluer à la hausse comme à la baisse.

En 2022, l’entreprise chinoise BYD dont Warren Buffett est actionnaire depuis 2008 a dépassé Tesla au rang de leader mondial des ventes de véhicules électriques. Parmi les modèles de BYD les plus vendus en Chine, citons Song, un SUV de taille moyenne, et deux berlines baptisées Qin et Han [1]. Cela réfute non seulement l’idée que BYD propose des catégories de véhicules différents de ceux de Tesla, mais montre également que BYD est un concurrent potentiel de Tesla et d’autres entreprises à mesure que le groupe renforce sa présence en Europe et ailleurs.

Au Royaume-Uni toutefois, Tesla a dominé en 2022 grâce à son modèle Y qui a été le véhicule électrique à batteries le plus vendu lors d’une année où les ventes de véhicules électriques ont dépassé pour la première fois celles des véhicules diesel [2]. En Norvège où les véhicules diesel et essence sont confrontés aux interdictions les plus ambitieuses qui devraient prendre effet en 2025, les véhicules électriques ont représenté 79 % de l’ensemble des ventes de nouveaux véhicules de tourisme en 2022 [3].

L’adoption des véhicules électriques repose actuellement sur plusieurs facteurs. Citons notamment la prolifération de nouveaux modèles dans différentes fourchettes de prix donnant aux consommateurs l’embarras du choix, améliorant la technologie des batteries, réduisant l’anxiété de la panne, développant les infrastructures publiques de chargement et les subventions publiques et changeant les préférences des consommateurs pour des raisons environnementales et technologiques.

PNG - 101.4 ko
Source : Bloomberg New Energy Finance, données au 21 décembre 2022. Les performances historiques ne sont pas une indication des performances futures et tout investissement peut perdre de sa valeur.

Ce qu’en pensent les sceptiques

Cependant, tout le monde n’est pas complètement convaincu par le concept des véhicules électriques. Les constructeurs automobiles japonais sont visiblement en retrait de leurs concurrents européens dans le domaine des véhicules électriques à batterie. Le PDG de Toyota Akio Toyoda a récemment fait des vagues en laissant entendre que les véhicules électriques n’étaient pas la seule option d’avenir même si ce groupe a été un pionnier de la technologie hybride rechargeable. Nous ne nous précipitons pas cependant pour conclure que Toyota prend la route empruntée précédemment par les sceptiques des technologies disruptives tels que Kodak et Nokia. Le point de vue de Toyota est que les véhicules de tourisme seront propulsés par plusieurs catégories de systèmes de traction, dont les batteries électriques, les systèmes hybrides et les piles à combustible. Un panorama du secteur où différents constructeurs automobiles innovent avec des technologies alternatives est en effet la solution si le monde veut atteindre ses objectifs dans le domaine du changement climatique.

Les prévisions

Les interdictions concernant la vente de nouveaux véhicules à moteurs à combustion interne prendront effet à différentes dates au cours des deux prochaines décennies. De nombreux pays avancent la date de ces interdictions également. Ce sera 2030 en Suède et au Royaume-Uni et durant les années 2030 au sein de plusieurs autres pays européens. Pourtant, les interdictions devront être accompagnées de mesures politiques globales afin que cette nouvelle révolution des véhicules électriques soit durable. L’Agence internationale de l’énergie propose les recommandations suivantes :

1. Maintenir et adapter le soutien en faveur des véhicules électriques (avec des mécanismes de transition tels que les subventions).

2. Lancer le marché des véhicules lourds, à savoir des camions et des autobus

3. Promouvoir l’adoption des véhicules électriques dans les économies émergentes et en développement

4. Développer des infrastructures de rechargement pour les véhicules électriques et des réseaux électriques intelligents

5. Veiller à ce que leurs chaînes logistiques soient sécurisées, résilientes et durables

Beaucoup de choses ont changé dans l’écosystème des véhicules électriques au cours de ces 5 dernières années. Or les changements seront encore plus nombreux au cours des 5 prochaines années. Attachez vos ceintures !

Mobeen Tahir , 23 janvier

Notes

[1] Source : Counterpoint Research, 16 décembre 2022.

[2] Source : The Guardian, le 5 janvier 2023.

[3] Source : Forum économique mondial, le 6 janvier 2023.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Révolution indicielle dans les Hedge funds

Une critique courante des modèles factoriels repose sur le fait qu’ils ne "répliquent que le bêta" - pas l’alpha pur que recherchent les allocataires. Cette critique est antérieure à l’appréciation des rotations factorielles. L’analyse d’Andrew Beer, dirigeant et co-fondateur de (...)

© Next Finance 2006 - 2023 - Tous droits réservés