›  News 

Le RMB entre dans le top 5 des devises internationales

Selon les données de SWIFT, le yuan chinois a dépassé les dollars canadien et australien sur la scène des devises internationales en novembre 2014. Il se place désormais derrière le Yen japonais, la livre sterling, l’Euro et le dollar US.

Après presque un an passé à la 7e position mondiale, le Renminbi (« RMB ») est entré depuis novembre 2014 dans le top cinq des devises internationales, dépassant en valeur à la fois le dollar canadien et le dollar australien. Il y a deux ans, en janvier 2013, le RMB était classé au 13e rang des devises mondiales avec une part de 0.63 %. En décembre 2014, le RMB a atteint le niveau record de 2,17 % des paiements internationaux. Il talonne désormais le Yen japonais dont la part est de 2,69 %.

« Cette entrée dans le top 5 des devises de paiement internationales est une étape importante » indique Wim Raymaekers, Head of Banking Markets chez SWIFT. « Elle témoigne de l’internationalisation du RMB et confirme la transition de la devise d’un statut de devise « émergente » à « business as usual ». L’émergence de divers centres de compensation offshore en RMB dans le monde, avec 8 nouveaux accords signés avec la People ‘s Bank of China en 2014, a joué un rôle important dans cette croissance ».

De manière générale, la valeur des paiements internationaux en RMB a augmenté de 20,3 % en décembre 2014 tandis que la progression pour l’ensemble des devises était de 14,9 %. Le RMB a fait preuve d’une croissance à trois chiffres constante au cours des deux dernières années, avec une augmentation des paiements de 321 % en valeur. Au cours de la dernière année, les paiements en RMB ont augmenté de 102 % en valeur, à comparer à une croissance annuelle de 4,4% pour l’ensemble des devises sur cette même période.

Next Finance , Janvier 2015

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés