La rotation sectorielle tire les L/S Equity à la baisse

Durant la deuxième quinzaine de juin, l’intensification des craintes relatives à une guerre commerciale a mis les actifs risqués sous pression. Dans l’intervalle, le MSCI World en USD s’est replié de 3% à la suite de l’approbation de droits de douane sur les importations chinoises par Donald Trump.

La correction des marchés actions s’est accompagnée d’une rotation sectorielle qui a entraîné les secteurs cycliques tels que les matériaux et l’industrie à la baisse. En parallèle, les secteurs défensifs tels que les services aux collectivités et les télécommunications surperforment depuis mi-juin.

Dans le monde des facteurs de risque, ce mouvement s’apparente à une inversion de tendance.

Dans l’univers des hedge funds, les inversions de tendances sur les actions pénalisent généralement la stratégie L/S Equity. Celle-ci a sous-performé en juin du fait d’un mauvais positionnement sur ces deux paramètres, c.-à-d. long sur les valeurs momentum et court sur les valeurs à faible bêta. Les fonds Special Situation ont également pâti de leur bêta de marché élevé.

Point positif, les stratégies L/S Equity et Special Situation ont inscrit de meilleures performances que le marché d’actions dans son ensemble. En outre, les fonds Merger Arbitrage et Relative Value Arbitrage sont sortis largement indemnes des turbulences du marché, inscrivant des rendements en territoire positif pour tout le mois.

Les évolutions récentes du marché n’ont pas eu d’incidence sur nos opinions d’investissement.

Nous conservons la surpondération des fonds Merger Arbitrage, Fixed Income Arbitrage et L/S Equity Variable Bias.

S’agissant des fonds L/S Equity et Special Situations, nous maintenons un positionnement neutre, et défensif sur les fonds CTA et Global Macro.

Philippe Ferreira , 23 juillet

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Actions américaines : comment investir à ce stade du cycle ?

Avec une collecte record de 15 milliards d’euros à fin août, soit plus de 60% de la collecte totale du marché européen des ETF actions, les actions américaines dominent largement les flux ETF depuis le début de l’année, témoignant de l’intérêt d’investisseurs avides du moindre de (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés