La hausse des CTA temporairement stoppée par les inversions de tendance

Malgré l’escalade des tensions commerciales au cours du troisième trimestre, l’activité économique a bien résisté. Les statistiques macro-économiques ont même dépassé les attentes aux États-Unis et au Japon, entraînant une hausse soudaine des rendements obligataires en septembre...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Malgré l’escalade des tensions commerciales au cours du troisième trimestre, l’activité économique a bien résisté. Les statistiques macro-économiques ont même dépassé les attentes aux États-Unis et au Japon, entraînant une hausse soudaine des rendements obligataires en septembre. Ce mouvement a eu d’importantes répercussions sur les marchés boursiers, se traduisant notamment par un rebond des actions value et une inversion de tendance au niveau des titres momentum.

S’agissant des stratégies alternatives, ces évolutions ont affecté les stratégies CTA et Macro. Les stratégies CTA ont reculé de -2,6% en septembre en raison de leur positionnement long sur les obligations, tandis que les gérants Global Macro ont progressé de +1,4%. Parallèlement, les stratégies Event Driven et L/S Credit ont légèrement progressé (+0,2 et +0,3% respectivement), tandis que leurs homologues L/S Equity ont fait du surplace. Cependant, les rotations sectorielles ont donné lieu en septembre à une dispersion plus importante qu’à l’accoutumée entre les gérants L/S Equity.

Au début du 4e trimestre, la hausse des rendements obligataires et la rotation sectorielle des actions semblaient toutefois appartenir au passé et les stratégies CTA ont rebondi. Le redressement des valeurs décotées s’est révélé de courte durée, et à ce stade du cycle économique, ce facteur de risque continue de nous inspirer de la prudence.

Nous conservons un positionnement défensif à l’égard des actions (sous-pondération) en raison du ralentissement industriel mondial, des risques géopolitiques et de la saison des résultats difficile qui est sur le point de commencer aux États-Unis. En ce qui concerne les stratégies alternatives, nous privilégions les gérants L/S Market Neutral par rapport à L/S Directional et maintenons une opinion positive à l’égard des stratégies EM Global Macro et L/S Credit directionnelles compte tenu de la faiblesse des rendements obligataires, qui semble appelée à durer.

Philippe Ferreira , 21 octobre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Actions américaines : comment investir à ce stade du cycle ?

Avec une collecte record de 15 milliards d’euros à fin août, soit plus de 60% de la collecte totale du marché européen des ETF actions, les actions américaines dominent largement les flux ETF depuis le début de l’année, témoignant de l’intérêt d’investisseurs avides du moindre de (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés