La MACSF parie sur le non coté pour dynamiser ses performances

Pionner parmi les assureurs, la MACSF a choisi il y a plus de dix ans d’investir dans le non coté afin d’apporter davantage de performance à son portefeuille d’actifs et de rendement au fonds en euros de l’assurance vie.

La MACSF se démarque depuis longtemps des autres assureurs par la part significative de ses investissements consacrée au non coté.

« Nous avons décidé depuis plus de dix ans d’orienter une partie de nos investissements vers le non coté qui a progressivement remplacé les obligations convertibles comme moteur de performance dans notre portefeuille » explique Stéphane Dessirier, dircteur général du groupe MACSF.

Les investissements dans le non coté représentent aujourd’hui 7% des 24 milliards d’actifs du fonds euros de MACSF Epargne Retraite [1], soit 1,7 milliard d’euros, contre 6% pour les actions cotées.

Création de valeur et stabilité

« Les investissements dans le non coté sont les actifs qui ont produit la plus grande création de valeur depuis 20 ans. Ils sont aussi plus stables que les actions cotées car ils ne souffrent pas des écarts de valorisation liés aux brusques mouvements de marché à court terme », indique Roger Caniard, directeur financier du groupe MACSF.

Les investissements non cotés ont fortement contribué aux produits financiers de l’actif général : ils ont représenté 14% des produits financiers de MACSF Epargne Retraite en 2018, 12% en 2019 et 12% à fin août 2020.

Des performances qui s’expliquent par l’expérience acquise par les équipes internes de la MACSF et également par une collaboration efficace avec des fonds partenaires. Par exemple, les opérations réalisées par la MACSF avec le fonds Adrian depuis 2006 ont rapporté en moyenne 18% par an (TRI).

De belles opportunités dans le secteur de la santé

Les prises de participations directes de la MACSF sont diversifiées avec néanmoins une forte présence d’entreprises du secteur de la santé comme Vivalto Santé (cliniques privées), Vivalto Vie (Ehpad), Verso Healthcare (location financière de matériel médical), Doc City (maisons de santé pluridisciplinaire).

« Notre approche se différencie de celle des fonds par notre capacité d’accompagner les entreprises dans la durée. Nous nous fixons des règles éthiques, en particulier nous n’investissons jamais dans deux acteurs directement concurrents », précise Roger Caniard, directeur financier du groupe MACSF.

L’évolution de la participation dans Vivalto Vie, l’opérateur de maisons de retraite médicalisées pour personnes dépendantes, illustre bien cette approche. La MACSF a investi dans Vivalto Vie lorsqu’il était un groupe régional d’Ehpad en milieu rural. Le groupe s’est progressivement développé dans plusieurs régions en France avant de faire une acquisition en Espagne en février 2020 et de recomposer son capital à la faveur de cette opération. « Après la première étape de développement réussie, la MACSF a pris une plus-value, mais nous avons décidé de réinvestir dans la société pour l’accompagner dans sa prochaine étape de transformation en un acteur européen », précise Roger Caniard.

Participation directe ou en co-investissement

La MACSF participe régulièrement à des opérations en co-investissement avec d’autres investisseurs comme récemment l’augmentation de capital des Laboratoires Delbert aux côtés de Socadif, annoncée le 14 septembre 2020. Les Laboratoires Delbert, installés à Paris, sont spécialisés dans la réintroduction sur le marché de médicaments en rupture d’approvisionnement, après les avoir remis en fabrication sur des sites situés en France et en Europe.

En dehors du secteur de la santé, la MACSF a investi dans des vignobles avec Château Lascombes (second grand cru classé Margaux) et le Champagne Taittinger. Le groupe est par ailleurs un actionnaire de référence de Tikehau Capital, spécialiste de la gestion d’actifs alternatifs et de l’investissement, et de la société de livraison Star Service.

Investissement dans des FCPI

Les participations directes dans des PME /ETI françaises en développement ou en co-investissement avec des fonds ou, dans une moindre mesure, à l’amorçage de startups de la e-santé, ne constituent qu’une partie du non coté dans le portefeuille.

La MACSF investit également par le bais de Fonds Commun de Placement dans l’Innovation (FCPI) qu’il s’agisse de fonds de LBO mid market généraliste et sectoriel (santé et agroalimentaire) ou de fonds technologiques français ou européens. Enfin, la MACSF investit dans des fonds d’infrastructure, uniquement sur la partie equity, et développe le co-investissement dans ce domaine.

« Notre positionnement d’acteur de long terme et notre ADN de mutuelle des professions de santé, nous ont permis de réaliser des investissements performants, en particulier dans le domaine de la santé, aux côtés d’entrepreneurs qui partagent nos valeurs », déclare Stéphane Dessirier, directeur général du groupe MACSF.

Next Finance , 17 septembre

P.-S.

[1] L’activité principale de MACSF Epargne Retraite est l’assurance vie. Elle est l’une des entités d’assurance du groupe MACSF qui comprend également : MACSF Assurances, MACSF Prévoyance et LIBEA.

Notes

[1] L’activité principale de MACSF Epargne Retraite est l’assurance vie. Elle est l’une des entités d’assurance du groupe MACSF qui comprend également : MACSF Assurances, MACSF Prévoyance et LIBEA.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie La thématique des infrastructures à la lumière de l’investissement responsable

Investir dans le domaine des infrastructures en adoptant une approche sélective fondée sur des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), c’est financer les entreprises qui ont une démarche ESG vertueuse, qui permettent par exemple de (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés