›  News 

L’actuelle crise financière renforce l’attractivité de la finance islamique

L’École de Management Strasbourg annonce la sortie du troisième numéro des « Cahiers de la finance islamique », première revue pluridisciplinaire de langue française consacrée à la recherche en finance islamique...

Finance islamique et développement, enjeux de l’introduction de la finance islamique dans les sociétés musulmanes et non musulmanes ou encore variété de modèles d’accueil de la finance islamique en droit national sont au sommaire du nouveau numéro des « Cahiers de la finance islamique ». Dirigés par des enseignants-chercheurs de l’EM Strasbourg, ces cahiers constituent la première revue française exclusivement consacrée à la finance islamique permettant de répondre aux nombreux enjeux de ce domaine.

L’actuelle crise financière renforce l’attractivité de la finance islamique...

« L’actuelle crise financière renforce l’attractivité de la finance islamique en offrant à beaucoup, et notamment en Occident, l’occasion de se rendre compte du fort potentiel de stabilité que renferme la finance islamique. Ce pouvoir stabilisateur attribué à la finance islamique donne à cette dernière un attrait particulier en matière de politique de développement. En effet, la stabilité systémique est synonyme de développement régulier et sans à-coups violents de l’économie et qui minimise les coûts sociaux pour les couches les plus fragiles de la population » explique Ridha Saadallah, professeur d’économie de l’Université de Sfax, contributeur de la revue.
En s’appuyant sur cette observation sur la stabilité de la finance islamique et son effet favorable sur le développement, la revue permet d’examiner de manière plus exhaustive la question des rapports entre la finance islamique et le développement.

Le compte de dépôt "charia-compatible" et un produit d’assurance-vie sont déjà proposés. Et divers outils et montages de financement immobilier sont en préparation.

... notamment en France

La parution de ce troisième cahier intervient à un moment où ce type de finance prend également de l’ampleur en France. « Le compte de dépôt "charia-compatible" et un produit d’assurance-vie sont déjà proposés. Et divers outils et montages de financement immobilier sont en préparation. Il est permis, et sans faire montre d’un optimisme excessif, de considérer que la finance islamique connaît un réel développement en France vu que d’autres produits de placement et de financement devraient être proposés d’ici à la fin de l’année », selon Sâmi Hazoug, l’un des directeurs de la rédaction de la revue et responsable de l’Executive MBA Finance islamique de l’École de management Strasbourg.

La finance islamique à l’EM Strasbourg

Dans un monde de plus en plus globalisé, des particularismes s’affichent en conduisant la finance islamique à prendre une place de plus en plus significative : aussi l’EM Strasbourg a-t-elle développé il y a plusieurs années le premier diplôme universitaire d’Europe continentale en finance islamique - l’Executive MBA Finance islamique - afin de former ses étudiants à ce domaine. La 4e promotion est actuellement en cours de recrutement pour une rentrée en janvier 2013.

Qu’est-ce que la finance islamique ?

La finance islamique est relativement jeune ; les premières banques islamiques sont nées au milieu des années soixante-dix. Pourtant, le mouvement ne cesse de prendre de l’ampleur, de s’étendre et de s’approfondir. On situe à quelque 700 à 1 000 milliards de dollars la masse des actifs brassés par des institutions financières islamiques et à 10 %-20 % le taux de croissance annuel des encours. La finance islamique n’est pas un phénomène religieux. Bien qu’elle s’adresse en priorité aux musulmans en quête d’instruments financiers compatibles avec leurs convictions religieuses, elle reste ouverte et librement accessible à toute personne ou organisation convaincue de ses mérites économiques, financiers ou sociaux. Plusieurs banques et institutions financières internationales ont manifesté assez tôt leur intérêt pour cette finance alternative, en offrant d’abord des produits financiers compatibles avec les principes de la charia et en créant ensuite des guichets puis des filiales de banque islamique.

Next Finance , Juillet 2012

Voir en ligne : Le 3° cahier de la finance islamique

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés