›  News 

Jupiter s’implante aux États-Unis

Jupiter Asset Management annonce l’ouverture de son premier bureau aux États-Unis, pour sa filiale américaine créée récemment - Jupiter Asset Management US LLC (« JAM US »).

Trois collaborateurs de Jupiter, dont deux nouveaux récemment recrutés, seront basés à Denver (Colorado) et participeront au développement de la société de gestion sur le marché institutionnel américain.

Taylor Carrington (CFA) a rejoint la société en tant que responsable de la distribution aux États-Unis et Directeur général de JAM US. Rattaché à Warren Tonkinson, Directeur général pour l’activité de distribution, il coordonnera l’activité de vente de la société sur le marché institutionnel américain. Il possède 19 ans d’expérience dans la gestion d’actifs et travaillait auparavant pour Allianz Global Investors, où il était dernièrement responsable de l’équipe Clients institutionnels en Amérique du Nord. Sa nomination marque le premier pas de Jupiter sur ce segment de clientèle ainsi qu’une expansion importante de ses capacités de distribution à l’international.

Dans un premier temps, Taylor pilotera la distribution des stratégies de croissance mondiale de NZS Capital sur le territoire américain, en vertu de l’accord de partenariat stratégique conclu fin 2019, qui a fait de Jupiter le distributeur mondial exclusif des fonds de NZS. Taylor connaît l’équipe de gestion de NZS et sa clientèle depuis de nombreuses années puisqu’il a déjà travaillé avec les co-fondateurs de NZS, Brad Slingerlend et Brinton Johns, chez Janus Capital Group.

Après réception des autorisations réglementaires nécessaires [1], Taylor dirigera également la distribution des stratégies d’investissement de Jupiter sur le marché institutionnel américain.

Dans le cadre de son projet d’implantation aux États-Unis, la société a également engagé Tracy Pike (CFA) au poste de responsable de la supervision des investissements de JAM US. La principale mission de Tracy sera de superviser, sous réserve d’approbation réglementaire [2], la délégation des activités d’investissement à NZS Capital en lien avec les stratégies de NZS, ou à Jupiter Asset Management Limited au Royaume-Uni. Forte de 24 ans d’expérience, Tracy était auparavant responsable de la supervision des sous-conseillers chez Charles Schwab Investment Management. Auparavant, elle a été responsable produit senior chez Janus Capital Group, où elle a travaillé en étroite collaboration avec Taylor et l’équipe de gestion de NZS. Tracy sera rattachée à Katharine Dryer, Directrice adjointe des investissements de Jupiter.

Joel Ojdana, analyste crédit spécialiste du marché américain pour la stratégie obligataire, rejoindra Taylor et Tracy au bureau de Denver. Collaborateur de Jupiter depuis juillet 2018, Joel possède plus de douze ans d’expérience dans le domaine de l’investissement. Précédemment basé à Londres, Joel a largement contribué au travail de recherche sur le thème du crédit américain au sein de la société, qui est une composante essentielle des stratégies obligataires non-contraintes de Jupiter, dont les actifs s’élèvent à 12,7 milliards de livres sterling [3]. Premier analyste de Jupiter basé aux États-Unis, Joel apportera une perspective de terrain précieuse à l’équipe de recherche crédit. Il sera toujours sous la supervision de Luca Evangelisti, responsable de la recherche crédit, et restera un membre à part entière de l’équipe de gestion obligataire de Jupiter. En 2021, Jupiter cherchera à créer une plate-forme locale de recherche crédit aux États-Unis et puis à l’étoffer progressivement, sous la houlette de Joel.

Warren Tonkinson, Directeur général pour l’activité de distribution, a déclaré : « Le marché institutionnel américain est extrêmement important et je suis ravi que nous ayons pu ouvrir notre bureau à Denver. Sous l’impulsion de Taylor et de Tracy, nous avons là l’opportunité de développer considérablement la société, en proposant les stratégies de NZS et, à terme, celles de Jupiter aux investisseurs institutionnels américains.

« Il est essentiel d’être présent localement pour tirer son épingle du jeu sur ce marché et pour s’assurer que nos nouveaux clients américains bénéficient d’un niveau de service de la plus grande qualité possible. L’ouverture du bureau représente également une étape clé dans notre croissance à l’internationale, Jupiter ayant l’ambition de devenir une société de gestion d’actifs véritablement mondiale et active ».

Taylor Carrington, responsable de la distribution aux États-Unis, a quant à lui ajouté : « Ayant travaillé sur le marché institutionnel américain pendant de nombreuses années, je suis persuadé que la vaste gamme de fonds de Jupiter, gérés de manière active et sur la base de convictions fortes, séduira un grand nombre d’investisseurs avertis qui cherchent à s’exposer aux marchés mondiaux. Je suis impatient de participer à l’expansion de Jupiter dans la région et de travailler à nouveau avec l’équipe de NZS, et je me réjouis d’aider Jupiter à devenir un acteur de poids sur ce marché ».

Next Finance , 22 octobre

Notes

[1] AM US devrait soumettre fin 2020 sa demande auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis pour devenir une « société de conseil en investissement agréé » (Registered investment adviser). Jupiter Asset Management Limited devrait adresser sa demande à la SEC pour devenir une « société de conseil en investissement agréé » au premier trimestre 2021.

[2] AM US devrait soumettre fin 2020 sa demande auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis pour devenir une « société de conseil en investissement agréé » (Registered investment adviser). Jupiter Asset Management Limited devrait adresser sa demande à la SEC pour devenir une « société de conseil en investissement agréé » au premier trimestre 2021.

[3] Encours combinés des fonds Jupiter Dynamic Bond (8,3 milliards de livres) et Jupiter Strategic Bond (4,4 milliards de livres) au 30/09/2020

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés