›  News 

Des traders de Calyon dissimulent des pertes sur un book de dérivés de crédit

Une action disciplinaire a été engagée contre les traders basés à New York. Le résultat de la banque sera impacté de 250 millions d’euros au troisième trimestre.

D’après un communiqué de Calyon, la Direction Générale a été informée le 4 septembre 2007 au soir, de l’identification dans les livres de trading pour compte propre gérés par sa succursale de New York de l’existence d’une position de marché anormalement élevée.

Selon le communiqué, cette position sur certains indices du marché du crédit est sans rapport avec le marché des « subprimes ». Elle aurait été constituée pour l’essentiel dans les derniers jours du mois d’août, au-delà de toute autorisation et délégation.

Calyon a engagé des sanctions disciplinaires et a relevé ses dispositifs d’alerte et de sécurité.

Quels seront les conséquences de cet épisode sur les résultats de la banque ?

Le coût de débouclage de la position est évalué à 250 millions d’euros et impactera les résultats de Calyon au troisième trimestre 2007.

La direction précise que « dans un contexte de marché dégradé en septembre, contrairement à juillet et août, le résultat net de Calyon au troisième trimestre 2007 devrait donc s’inscrire en forte baisse par rapport à celui du troisième trimestre 2006, tout en restant positif ».

Selon nos informations, pas moins de 6 personnes ont été remerciées par la banque. Parmi eux figurent le responsable du desk dérivés de crédit à New York, des traders et des membres du contrôle des risques.

Ces traders, habitués à des prises de positions intempestives sur le marché, avaient cette fois largement dépassé les limites autorisées. Ils n’ont pas pu dénouer leurs positions perdantes à cause du manque de liquidité sur plusieurs segments du marché des dérivés de crédit.

Le broker Oddo Securities a revu en baisse mercredi sa recommandation sur Crédit agricole, passant d’"accumuler" à "alléger". Cette perte soulève la question du système de contrôle des risques et de « due dilligence » du groupe sur ses activités de marché.

Le titre a clôturé à 27,31 euros mardi, Oddo Securities a fixé un nouvel objectif de cours à 25 euros.

Yann Olivier , Septembre 2007

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés