›  Opinion 

Actions européennes : es valorisations paraissent également attractives dans un contexte de long terme

Selon Mark Denham, responsable de l’équipe Gestion Européenne chez Carmignac, les perspectives d’investissement des actions européennes restent positives, malgré les inquiétudes des investisseurs concernant le contexte politique en Italie et le retrait des liquidités des banques centrales.

Nous pensons que les perspectives d’investissement des actions européennes restent positives, malgré les inquiétudes des investisseurs concernant le contexte politique en Italie et le retrait des liquidités des banques centrales. Toutefois, comme pour tous les investissements en actions, il est nécessaire de les replacer dans un horizon adapté à cette classe d’actifs, c’est-à-dire, plus de 3 ans. Bien que le recul du dollar US face à l’euro au premier trimestre ait pesé sur les chiffres révisés de la croissance des résultats des entreprises, son renforcement soutient depuis les marchés actions européens. En général, les sociétés cotées génèrent une part substantielle de leur chiffre d’affaires à l’étranger et l’appréciation du dollar US accroît leurs résultats après conversion en euros.

Le marché actions européen nous paraît en bonne forme. Pour la deuxième année consécutive, les bénéfices des actions européennes devraient s’orienter à la hausse, sans pour autant atteindre les 13-15 % constatés en 2017.

Cette année, la croissance des bénéfices devrait se situer aux environs des 8 %, reflétant en partie la solide dynamique sous-jacente de l’économie européenne et mondiale, mais également un ralentissement par rapport aux niveaux élevés de croissance l’année dernière, bien que les indicateurs économiques avancés restent en territoire expansionniste.

Les valorisations paraissent également attractives dans un contexte de long terme avec, par exemple, un rendement du dividende moyen des marchés européens de 3,8 %, une performance très intéressante compte tenu de la faiblesse persistante des taux d’intérêt.

Les ratios cours/bénéfice sont en ligne avec les moyennes sur 30 ans, malgré l’amélioration relative des perspectives de résultats des entreprises.

Mark Denham , 26 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés