›  News 

1 307 Md$ : c’est le montant de l’allocation en ETFs de la Fed, 7 ETFs gérés par iShares représentent 48% de ce montant

La Réserve fédérale américaine (FED) a annoncé le 23 mars 2020 qu’elle achèterait des obligations corporate pour la première fois en 107 ans d’existence. Le mécanisme de facilité de crédit aux entreprises sur le marché secondaire de la FED de New York a ainsi débuté le 12 mai dernier via des achats d’ETFs.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

La Réserve fédérale américaine (FED) a annoncé le 23 mars 2020 qu’elle achèterait des obligations corporate pour la première fois en 107 ans d’existence. Le mécanisme de facilité de crédit aux entreprises sur le marché secondaire (« Secondary Market Corporate Credit Facility – SMCCF ») de la Federal Reserve Bank de New York a ainsi débuté le 12 mai dernier via des achats de fonds négociés en Bourse (ETFs).

La FED n’est pas la première banque centrale à acheter des ETFs dans le cadre d’un plan de relance. La Banque du Japon achète des ETFs d’actions japonaises depuis 2012 dans le cadre de son programme de QE (« Quantitative Easing »).

Elle a ainsi déclaré en détenir pour un montant de 289 milliards de dollars, représentant environ 76% des 382 milliards de dollars de l’industrie des ETFs au Japon [1].

BlackRock, le leader mondial de la gestion d’actifs et des fournisseurs d’ETFs, dirigera les trois programmes d’achat de dette mis en place par la Fed. Il a déclaré renoncer à ses frais de conseil en investissement à cette occasion.

La FED a indiqué qu’entre le 12 et le 19 mai 2020, elle avait acheté pour 1,58 milliard de dollars d’ETFs obligataires sur le segment « Investment Grade » et « High Yield » pour une valeur actuelle de marché de 1 307 milliard de dollars. Ces achats ont été effectués via 15 ETFs (11 ETFs Investment Grade) et (6 ETFs High Yield), respectivement à hauteur de 83% et 17% du montant investi.

L’industrie des ETFs / ETPs aux États-Unis comptait 2 315 ETFs / ETPs, pour des encours de 4 046 milliards de dollars, provenant de 158 fournisseurs à fin d’avril 2020. iShares est le plus important d’entre eux en termes d’actifs sous gestion avec 1 542 milliards de dollars, soit 38,1% du marché, suivi par Vanguard (1 074 milliards de dollars - 26,5% de part de marché) et SPDR ETF (667,6 milliards de dollars - 16,5% de part de marché). Ces trois acteurs gèrent 81,1% des encours de ETFs / ETPs dans le monde, les autres acteurs (155) détenant chacun moins de 6% de part de marché [2].

Pour rappel, aux États-Unis, à la fin du mois d’avril 2020, 1 292 produits offraient une exposition aux indices boursiers pour un encours de 2 970 milliards de dollars soit 73,4% des actifs sous gestion, 284 produits couvraient une exposition aux indices obligataires pour un montant de 806 milliards de dollars soit 19,9% des actifs sous gestion et 84 produits offraient une exposition aux indices de matières premières, correspondant à 2,5% des actifs sous gestion ; le solde concernant des produits actifs, à effet de levier, inverses et autres. Il existe 76 et 36 produits dédiés respectivement au segment Investment Grade (encours de 158,92 milliards de dollars) et High Yield (encours de 47,06 milliards de dollars).

Les ETFs achetés par la Fed sont gérés par 5 fournisseurs différents : 7 ETFs iShares représentant 48%, soit près de la moitié de l’investissement global de 1 307 milliard de dollars, 2 ETFs Vanguard (35%), 3 ETFs SPDR (SSgA) à hauteur de 15%, VanEck et Xtrackers (DWS) représentant 1% de l’allocation globale de la Fed avec 1 ETF chacun.

Insertion Tableau 1 : Les 15 ETFs achetés par la FED depuis le 19/05/2020

Le « SMCCF » peut acheter des ETFs cotés aux États-Unis dont l’objectif d’investissement est de fournir une large exposition au marché des obligations de sociétés américaines. La majorité de l’investissement réalisé se fera via une exposition au marché US Investment Grade, le reste concernant le marché US High Yield. Le SMCCF tiendra compte de plusieurs facteurs supplémentaires pour déterminer quels ETFs seront éligibles à l’achat, à savoir :

  • la composition de la dette notée investment grade et non investment grade ;
  • le style de gestion ;
  • le montant de la dette détenue dans les institutions de dépôt ;
  • la teneur moyenne de la dette sous-jacente ;
  • le total des actifs sous gestion ;
  • le volume quotidien moyen des transactions et l’effet de levier, le cas échéant.

Le SMCCF négocie avec des courtiers éligibles et certifiés. Au 19 mai 2020, la FED a ainsi acheté des ETFs auprès des 10 principaux intermédiaires mentionnés ci-dessous. Des contreparties supplémentaires seront incluses en tant que courtiers éligibles dans le cadre du SMCCF, sous réserve d’une diligence raisonnable et d’un travail de conformité adéquats.

Insertion Tableau 2 : Les 10 principaux courtiers utilisés par la FED depuis le 19/05/2020

Next Finance , 4 juin

Article aussi disponible en : English EN | français FR

P.-S.

Note : Includes the market value of securities purchase transactions in the amount of $1,307,027,514.20, which is the recorded value of all transactions that have reached their contractual settlement date as of May 19, 2020. For purposes of this report, total securities trades have been reduced by the total purchase amount of trades that have not reached their contractual settlement date ($286,910,807.53).

Notes

[1] Source ETFGI Japanese ETFs and ETPs industry insights sector avril 2020

[2] Source ETFGI United States ETFs and ETP sector insights industry report April 2020 report

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés