Suspension de la cotation du Napoléon, Absence de liquidité sur le marché international de l’Or, Annonces de fermetures de raffineries et d’usines de fondeurs, Qu’est-il en train de se passer sur le marché de l’Or ?

Le Comptoir de l’Or réagit à ces annonces et assure la continuité de son service lié aux opérations d’investissement sur l’Or physique, en particulier sur les Lingot(in)s.

Depuis le début de la crise, le cours de l’or affiche une performance robuste comparée à la déconfiture des marchés financiers. Le cours de l’Or est en hausse de 8% en euros et en contraction de 4,1% en dollars (24 mars 2020 à 11h00). Ce chiffre se compare à une baisse d’environ 31% en 2020 pour le CAC 40. A noter également, les obligations d’état - habituellement elles aussi des valeurs refuges en temps de crise - sont en baisse depuis le début de l’année (à l’exception des obligations américaines). L’or reste donc un des meilleurs actifs de 2020.

Pourtant, la cotation du Napoléon a été récemment suspendue, des raffineries tendent à fermer, les primes sur les lingotins ont doublé et le spread sur le marché de l’Or s’établit à 1,5% ce 24 mars ! Que se passe-t-il, et que cela signifie-t-il ?

Le Napoléon 20 francs est avant toutes choses une exception française. L’offre et la demande se rencontrent sur des volumes restreints, et l’offre s’est rapidement tarie alors que la demande a explosé. Coter un tel produit reviendrait à se retrouver immédiatement en « short squeeze » situation dans laquelle il n’y a plus de vendeurs entraînant une augmentation sans fin du cours. Cette situation ne profite à personne, raison pour laquelle il a été décidé de suspendre sa cotation.

De même, ce mardi 24 mars 2020, le spread sur le marché international de l’or s’établit à 1,5% ce qui démontre une absence totale de liquidité. On trouve là deux explications : l’absence de physique entraine la diminution des transactions et la crise sanitaire actuelle entraine la fermeture de bon nombre d’acteurs de ce marché.

Le fondeur Suisse MKS PAMP a annoncé la fermeture de ses usines par décision fédérale de confinement pour toutes les activités non essentielles. Les fondeurs italiens ont déjà fermé, eux. Cela signifie la fin de la production : ni réception de minerai d’or, ni fabrication, ni livraison.

Le Comptoir National de l’Or n’est pour le moment pas impacté par cette annonce puisque ses fournisseurs maintiennent leur activité. Ils déclarent tout de même ne pas savoir jusqu’à quand ? En effet, leur principale contrainte provient de l’approvisionnement en minerai d’or alors que les transports aériens s’arrêtent les uns après les autres.

Afin de simplifier l’accès au marché de l’or physique, le Comptoir National de l’Or a décidé de se concentrer sur les lingots d’or et les lingotins. C’est aujourd’hui le meilleur moyen d’investir dans le métal jaune. Il se produit sans limite d’approvisionnement… ou presque ! car les principaux producteurs de métal commencent à connaître des difficultés...

L’économie circulaire mise en place au Comptoir National de l’Or, dont la division « collecte et recyclage » permet de produire des lingots d’Or à partir de ses propres approvisionnements permet d’envisager cette issue avec plus de sérénité. L’Or physique est Roi !

« Pour le moment, nous avons encore le temps de voir venir, d’autant plus que l’arrêt des unités de production et la fin des services de transport ne signifie pas l’impossibilité pour le consommateur de passer un ordre d’achat sur les marchés. Le Comptoir National de l’Or a mis en place une cellule de crise permettant d’assurer la continuité de son service lié aux opérations d’investissement sur l’Or physique, en particulier sur les Lingot(in)s.
Quant à l’augmentation des primes sur la fabrication des lingotins, nous confirmons qu’elle a doublé, mais que compte tenu de la situation et de son faible impact, le Comptoir National de l’Or a décidé de ne pas impacter le consommateur en n’augmentant pas ses tarifs. »
Laurent Schwartz, Président fondateur du Comptoir National de l’Or.

Laurent Schwartz , 25 mars

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés